Volkswagen France aurait embelli ses chiffres de vente

Par

Selon le magazine allemand Der Spiegel, le constructeur automobile aurait maquillé ses comptes pendant sept ans. 800 000 véhicules sont concernés par cette tromperie présumée.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le maquillage aurait tenu sept ans. La filiale française de Volkswagen a envoyé des chiffres de vente falsifiés à sa maison-mère depuis 2010, rapporte le site Les Échos.fr, citant Der Spiegel. Selon le magazine allemand, la pratique concernerait quelque 800 000 véhicules de marques Volkswagen, Audi, Seat et Skoda, qui auraient été signalés à Wolfsburg comme livrés aux clients, alors qu’ils n’étaient pas encore immatriculés.