Face à «l’anomalie» de la demande d’asile géorgienne, Castaner dégaine un Boeing 737

Par et

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est la nouvelle priorité de Christophe Castaner, sinon son obsession, en matière d’expulsions : renvoyer un maximum de Géorgiens d’où ils viennent. En 2019, les ressortissants de ce pays démocratique du Caucase sont en effet devenus, étonnamment, les premiers demandeurs d’asile en France, loin devant les Syriens ou les Soudanais, avec plus de 4 000 dossiers déposés sur les cinq premiers mois de l’année.