Ferrand envisage de se passer de révision constitutionnelle

Par
Le président du groupe majoritaire à l'Assemblée, Richard Ferrand, envisage d'abandonner la révision constitutionnelle pour se contenter d'une simple loi de réforme des institutions, peut-on lire dans un entretien publié mercredi par Le Monde.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le président du groupe majoritaire à l'Assemblée, Richard Ferrand, envisage d'abandonner la révision constitutionnelle pour se contenter d'une simple loi de réforme des institutions, peut-on lire dans un entretien publié mercredi par Le Monde.