La direction politique d'ETA s'autodissout

Par
Samedi, la presse basque a annoncé qu'Ekin, un groupe illégal considéré par la justice espagnole comme «le cœur de l'ETA» et chargé d'appliquer la stratégie politique de l'organisation, avait décidé de se dissoudre.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est un signe de plus: samedi, le journal basque Gara a annoncé qu'Ekin, un groupe illégal considéré par la justice espagnole comme «le cœur de l'ETA» et chargé d'appliquer la stratégie politique de l'organisation, avait décidé de se dissoudre. Pour les observateurs, cette décision traduit la place de plus en plus grande prise par les adversaires de la lutte armée au sein du mouvement.