Cela fait des mois que le petit jeu dure, et des mois que la zone euro s'enfonce davantage dans la crise. Alors que le Bundestag, le Parlement allemand, vient de voter à une très large majorité l'élargissement du Fonds de secours européen (FESF), le ministre des Finances Wolfgang Schäuble a aussitôt prévenu qu'il ne tolérerait pas une nouvelle extension de la solidarité européenne.