Les ONG demandent des comptes à la France sur la pollution

Par
Une soixantaine d'associations s'apprêtent à déposer une requête devant la plus haute juridiction administrative française pour contraindre l'Etat à respecter les normes européennes de qualité de l'air avec une astreinte de 100.000 euros par jour.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Une soixantaine d'associations s'apprêtent à déposer une requête devant la plus haute juridiction administrative française pour contraindre l'Etat à respecter les normes européennes de qualité de l'air avec une astreinte de 100.000 euros par jour.