Scandale Nobel de littérature: Jean-Claude Arnault condamné pour viol

Par
Le Français Jean-Claude Arnault, au centre d'une affaire d'agression sexuelle qui a conduit à l'annulation du prix Nobel de littérature cette année, a été déclaré lundi coupable de viol et condamné à deux ans de prison.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

STOCKHOLM (Reuters) - Le Français Jean-Claude Arnault, au centre d'une affaire d'agression sexuelle qui a conduit à l'annulation du prix Nobel de littérature cette année, a été déclaré lundi coupable de viol et condamné à deux ans de prison.

Jean-Claude Arnault, qui est âgé de 72 ans, était poursuivi pour deux chefs de viol, qu'il niait. Le tribunal de Stockholm l'a acquitté d'une des deux accusations.

Sa mise en cause par la justice suédoise a conduit plusieurs des 18 membres de l'Académie de Suède à démissionner. Tombé à dix membres, il en manque deux pour réunir le quorum qu'exigent les statuts pour que l'académie puisse les remplacer et, par tant, désigner un nouveau Nobel de littérature.

Un prix Nobel alternatif de littérature créé par un groupe de personnalités culturelles suédoises doit être annoncé mi-octobre.

Photographe et directeur artistique de profession, Jean-Claude Arnault est l'époux de Katarina Frostenson, qui siégeait au sein de l'Académie jusqu'à sa démission au mois d'avril.

Dix-huit femmes l'avaient accusé l'année dernière de harcèlement et agression sexuelle.

Il est en outre soupçonné d'être à l'origine de fuites sur l'attribution du prix, ce qu'il nie aussi.

Le verdict du tribunal de Stockholm a été rendu le même jour que l'annonce du prix Nobel de médecine, première distinction de la saison.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale