L'homoparentalité dans les études scientifiques. 2- Comment vont les enfants ?

Par et

Que disent les études consacrées aux familles homoparentales de l'identité sexuelle des enfants, leur profil psychologique et psychiatrique, leurs relations sociales ? Une « forte tendance » montre qu'il n'y a pas « de différence significative » entre les enfants issus d'un milieu homoparental et ceux issus d'un milieu plus classique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les opposants à l'homoparentalité le répètent en boucle : il faut penser à « l'intérêt » et au « droit de l'enfant ». Selon eux, les enfants élevés dans des familles homoparentales seraient exposés à des troubles (psychologiques, sociaux, de l'identité sexuelle). Plus de 700 études scientifiques dans le monde ont été consacrées à l'homoparentalité depuis les années 1970, dont une partie au développement des enfants. Que concluent ces travaux ? Mediapart s'y est plongé (lire notre Boîte noire). Deuxième volet de notre série.