L'homoparentalité dans les études scientifiques. 4- « Il n'y a pas une mais des homoparentalités »

Par

Mal accueillies en France, critiquées pour leurs biais, les études scientifiques sur l'homoparentalité se multiplient désormais et s'affinent pour s'adapter à une réalité : il n'y a pas une mais des homoparentalités. Dernier volet de notre série.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Mal accueillies en France, critiquées pour leurs biais méthodologiques, les études scientifiques sur l'homoparentalité se multiplient désormais. Elles font face à un enjeu : prendre en compte la diversité des configurations des familles homoparentales. Quels sont les champs de recherche de ces nouveaux travaux ? Dernier volet de notre série.