Allocations: 165 familles sanctionnées pour absentéisme scolaire

Par
Ces sanctions touchent uniquement les familles qui perçoivent des allocations familiales – conditionnées par un plafond de revenus – donc les plus modestes, et d'autant plus durement que leur situation est déjà précaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Fin janvier 2011, la loi Ciotti permettait la suspension des allocations familiales en cas d'absentéisme scolaire. Conçue comme une «riposte graduée» (à la façon de l'Hadopi), elle a donné lieu entre janvier et juin 2011 à 32.309 premières convocations des parents dont les enfants avaient cumulé quatre demi-journées d'absence dans le mois, 13.574 «deuxièmes signalements», 240 demandes de suspension des allocations familiales et 165 suspensions effectives.