Comment les ministères du budget et des finances ont-ils pu commettre une telle erreur ? Depuis l’annonce de la censure par le Conseil constitutionnel de la taxe à 75 % sur les revenus de plus de un million d’euros, les questions, mêlées parfois de soupçons, n’en finissent pas de surgir de tous côtés.