“Manif pour tous” : le pourrissement

Par

Après « jour de colère », voici le retour de la « manif pour tous », ce dimanche. Après les puissantes manifestations du printemps dernier, le retour des enragés passe pour un enracinement dans la société française. À y regarder de plus près, ce morcellement en noyaux radicaux ressemble au contraire à ce qu'on appelle un « pourrissement »...

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Donc, une semaine après « jour de colère », la « manif pour tous » redescend dans la rue, et on s’interroge gravement, à longueur de tables rondes et de tribunes. Quel sens peuvent donc avoir ces mouvements extrémistes ? Des questions d’autant plus obsédantes que des rumeurs, des montages, des mensonges, ont conduit certains parents à interdire à leurs enfants de se rendre à l’école, au nom d’une lutte contre une prétendue « théorie du genre »...