Tariq Ramadan mis en examen pour viol et incarcéré

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 02/02/2018 21:19
  • Par
C est clair ! Pas de double langage ... Pas encore jugé, mais réellement compromis ! Attention il va hurler : islamophobe!
Courage à lui s'il est innocent

Concordants ou concordes en presence de Caroline fourest ? 

Et Darmanin? et sarkosy,

undecided wink  ????????

N'empêche, le seul qui ait pu véritablement confondre cet individu alors qu'il était au faîte de sa petite gloire, c'est Nicolas Sarkozy...Désolé de le dire

Je ne partage pas toutes les idees de Tariq Ramadhan mais j’admire son niveau intellectuels son courage et son eloquance. A ce jour il n’a jamais perdu un debat. Si cette histoire est juste une calomnie alors la presse dite libre et le systeme perderont toute leur credibilite pour moi.

yell

Les sois disants violeur et la violee  se revendiquent tous les deux d'un courrant spirituel vieux de 1500 ans et dont le fondateur, selon la legende, aurait a 70 ans epousé une fillette de 13 ans..........

Qu'ensuite, les deboires psychologiques et sexuels  des deux sus-cités finissent devant un juge ne devrait pas trop etonner. Ce qui par contre, interpelle, c'est le serieux  que se donne la bien pensance Francaise en debattant de ce sujet qui devrait faire l'objet d'un fait divers 

"Je ne partage pas toutes les idees de Tariq Ramadhan mais j’admire son niveau intellectuels son courage et son eloquance."

Toutes les religions ont leur TARTUFFE ! 

L'islam a son beau parleur par devant, et un violeur par derrière. Faut il tendre un piège, comme dans la pièce de Molière, pour que les hypocrisies du faux dévot, Tariq Ramadhan, soient prouvés ?

innocentlaughing

Il faut que la justice suive son cours !

L’une des 2 plaignantes dit chez Bourdin : je lui ai dit que ça allait trop VITE 

perso , une fille qui me dit cela , j’interprète : c’est dans la poche !! Sauf que je lui parais trop pressé     . Si elle me dit ça va trop LOIN  j’interprète : inutile d’insister ! À chacun de se faire une idée et le juge dira le droit!

 

Tout le monde connaît l’existence de cette cicatrice depuis des années. Que la justice apporte de vrais preuves avant de se prononcer. Et si vraiment ces femmes ont hurlé pourquoi personne n’est venu à leur secour dans un hôtel-c’est scandaleux, moi quand je me rend à l’hôtel pendant les vacances, j’entends parfaitement ce que disent les voisins mot pour mot, et il y a toujours du personnel dans les couloirs? pourquoi porter plainte 6 à 9 ans plus tard et pas sur le coup ????? ça ne serait pas étonnant que ce soit un coup monté pour décrédibiliser celui qui tient tête à tout le monde. Si tu es innocent, courage Tariq, tu es éprouvé dans ce bas monde, comme le fut le prophète Youssef, la vérité finira par sortir tôt ou tard.

 Il y a quatre intervenants dont le commentaire sur ce fil (en faveur du mis en examen) semble être la première intervention dans le Club... C'en est comique.

  • Nouveau
  • 03/02/2018 09:58
  • Par

« Salam Tariq comment vas-tu ? » débute Henda Ayari en ce mois de juin 2013. « Salam. J'espère que tu vas bien. Que me vaut l'honneur ? » répond le petit-fils du fondateur des Frères musulmans. « Ça fait longtemps, je voulais avoir de tes nouvelles », reprend-elle. « Et pourquoi ? Insultes et menaces ont été tes derniers mots. Pourquoi revenir ? » questionne le prédicateur. Dans l'interview qu'elle nous a accordée il y a deux semaines, Henda Ayari explique qu'elle avait effectivement continué à entretenir des liens épistolaires avec Ramadan après la nuit des abus sexuels présumés. Mais que les échanges s'étaient achevés par des insultes après son refus d'envoyer une photo d'elle dénudée.

Toujours est-il que ce 5 juin 2013, Henda Ayari s'épanche : « Nous sommes des êtres humains avec nos failles. J'étais dans une période difficile et instable et des personnes qui te haïssent m'ont monté la tête contre toi en te faisant passer pour un monstre pervers et sans cœur. »

http://www.leparisien.fr/faits-divers/accusation-de-viol-la-defense-de-tariq-ramadan-exhume-de-troublants-ecrits-16-11-2017-7395327.php

Bien sûr, Concombre. Un peu de raison dans ce déferlement d'affects...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale