«Nous demandons à Decathlon de ne pas céder aux intimidations»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'une n'a pas pu s'inscrire à un cours de badminton parce qu'elle portait le voile, l'autre n'a pas trouvé à Grenoble de piscine l'autorisant à se baigner avec un maillot intégral...