mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart mar. 27 sept. 2016 27/9/2016 Édition de la mi-journée

La gauche que veut Martine Aubry

La première secrétaire du PS explique dans un long entretien à Mediapart «la société du bien-être et du respect» qu'elle appelle de ses vœux alors que, selon elle, «nous vivons en 2010 avec Nicolas Sarkozy la négation même du débat démocratique». Elle livre aussi sa définition d'«une gauche solide sur ses valeurs», son regard sur les années de gouvernement et sa démarche à la veille des conventions du PS. Enfin, elle détaille son point de vue sur la question démocratique et ses contre-pouvoirs, estimant «qu'il est bien difficile de changer une société en étant élu pour cinq ans».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pour sa première expression depuis les élections régionales, la première secrétaire du PS a choisi d'expliquer dans un long entretien à Mediapart«la société du bien-être et du respect» qu'elle appelle de ses vœux. Elle répond ainsi à notre numéro spécial «Et maintenant 2012. Vingt questions à la gauche», publié le 31 mars.