mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart jeu. 29 sept. 2016 29/9/2016 Édition de la mi-journée

Rénovation des cités: la mafia du racket

2 avril 2013 | Par La rédaction de Mediapart

Les chantiers de rénovation urbaine attisent les convoitises et gênent les trafics.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 18 février 2013 à l’aube, un homme a ouvert le feu sur trois ouvriers du chantier de la cité des Poètes de Pierrefitte-sur-Seine (Seine-Saint-Denis). Il y a un an et demi, sur ce même chantier, l'entreprise de BTP Coredif avait refusé de céder au racket d’une pseudo-société de gardiennage. Gardiennage bidon des chantiers, vol de matériaux bien réels… Les chantiers de rénovation urbaine attisent les convoitises et gênent les trafics. Face aux pressions de malfrats locaux sur les firmes de BTP, les autorités cherchent la parade.