Favoritisme sur des marchés immobiliers : le maire de Tarbes est mis en examen

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

et surtout JAMAIS mis en prison ou avec une vrai amende ou meme du surcis .

Bientot si t'es politique sans mise en examen ou temoin assisté, tes potes elus te vanneront , te trouveront niait ... Puiqu'il n'y a aucun risque , par contre si Karim se promene dans le 16 eme il est mal , il a droit au bagne, pour regard appuyé . 

nous pourrions commencer par ne plus accepter le mot fief flanqué de son pour toute description de territoire post 1789. Dans son fief le fieffé Trémège fait ce que bon lui semble, seigneur sans honneur. Dans le territoire commun qu'est une commune, la  magouille nous regarde. Allez toute la presse, les mots ont un sens, descendez de cheval et fichez moi ce fief ridicule aux oubliettes. Oups! ... please.  

C'est où Tarbes ? C'est loin de Sivens ?

  • Nouveau
  • 02/04/2015 17:52
  • Par

Du ménage !!!

 

 

Ce maire fait partie de la mafia UMP. Le but de cette mafia, et de son parrain à talonettes est de voler de l'argent public.

Rien de nouveau sous le soleil. Une peine symbolique dans 20 ans peut être, comme pour les Tiberi.

 

  • Nouveau
  • 02/04/2015 18:45
  • Par

S'ils sont condamnés (et j'espère lourdement financièrement entre autre) on pourra les appeler la famille trémègre!!!

En ses qualités d’expert-comptable et de commissaire aux comptes

Rien que cela devrait être une circonstance aggravante, de même que ses mandats électifs, et lui faire mériter un peu d'emprisonnement.

j'aurais apprécier un article relatant une commune dans laquelle, il a été impossible de démontrer un quelconque favoritisme.

Bon, quand le patron de la société favorite est par exemple le conjoint du maire, là, ce sera sans doute un peu comme deux lignes // qui ne se croisent jamais, mais dans les autres cas...

Cdt

  • Nouveau
  • 03/04/2015 06:47
  • Par

l'argent volé aux contribuables n'est jamais remboursé et sert à payer de luxueux avocats.

Alors pourquoi se priver d'escroquer les contribuables..

La totalité des sommes détournées devraient être restituée aux communes ce qui empecherait les voyoux de se payer des avocats . "sauf avec leurs fonds propres"

 

Cela fait 25 ans que cela dure, une Mairie n'est pas une chambre de commerce ...

Un bénéficiaire se serait ainsi abstenu lors du vote, c'est louable, mais dans un conflit d'interets, si il s'agit d'une condition nécessaire cela n'est pas suffisant, il aurait fallu que tous les élus soient préalablement informés et votes en connaissance de cause, afin de créer une station de lavage plus propre.  

Cela n'est pas dans son code génétique, il va hurler au complot c'est juste pitoyable pour un élu de la République , transparence n'est pas son mot ... le délit d'initié local devrait exister, un élu, Maire de surcroît, devrait s'abstenir de faire bénéficier sa famille de sa position, sinon il n'y a pas de mal à renoncer à la politique pour faire des affaires.

AU BON BEURRE.

Et expert-comptable ce dieu des Tremeges....

Par contre il a raison d'exiger que la fraude fiscale d'un elu  reste d'ordre prive.  La faire connaître -comme ici Mediapart- c'est pire que de distribuer des tracts du F N .C'est créer  un trouble dans l'ordre public....

  • Nouveau
  • 04/04/2015 17:33
  • Par

Que l'opprobre tombe sur ces gens qui volent, que dis-je, pillent le peuple.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale