En Gironde, une digue saute entre des élus divers droite et le FN

En Gironde, la création d'un mouvement rassemblant une vingtaine d’élus divers droite et le Front national a suscité de vives réactions. Nicolas Florian, adjoint d'Alain Juppé, « estime que c’est une erreur politique et une faute morale de s’allier avec l’extrême droite ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'union des droites s'accélère-t-elle en région ? La création mardi 27 mars, en Gironde, d'un nouveau mouvement – « Pour la France – La France unie » – rassemblant une soixantaine d’adhérents issus des rangs de la droite et du Front national, a suscité de vives réactions, rapporte Rue89.