A Saint-Nazaire, la Maison du peuple pousse les murs pour accueillir la deuxième assemblée des «gilets jaunes»

Par Pierre-Yves Bulteau

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Saint-Nazaire (Loire-Atlantique), de notre envoyé spécial.- En certaines occasions, lutter, c’est aussi savoir manier raclettes, brosses et balais. En ce jeudi 28 mars ensoleillé, KTY, Angélique, Jo et Stéphanie ne se sont pas fait prier. Après le pain au chocolat-café-clope du matin, ils ont enfilé gants et tabliers pour assainir les sols de la Maison du peuple, recouverts d’une épaisse couche de placo fraîchement brisé.