Besancenot chez Drucker: rififi chez les trotskystes

Par
Alors qu'il passe le 11 mai dans l'émission "Vivement dimanche" de Michel Drucker, retour en images sur l'ascension médiatique du porte-parole de la bientôt défunte Ligue communiste révolutionnaire. Ou comment imposer une rupture au parti trotskyste, par la grâce de son sens de l'image et de ses amitiés hip-hop... Ce qui déchaîne quelques débats passionnés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tempête dans un verre d'eau médiatico-trotskyste. Olivier Besancenot se rend à Vivement dimanche, l'émission de Michel Drucker. Il a suffi qu'une voix s'élève à l'intérieur de la LCR, celle de Christian Picquet (opposant récemment "purgé"), pour que presse (notamment Libération) et blogosphère s'enflamment. Un dévoiement de l'esprit de Trotsky, cédant aux affres de la "pipolisation"? Et plus de 60.000 occurrences sur Google! Pourtant, rien de vraiment neuf sous le soleil de l'extrême gauche.