Laurent Mucchielli : «Les statistiques de la police sont un outil de communication politique»

Sociologue et chercheur sur les questions de sécurité, Laurent Mucchielli se penche pour Mediapart sur la nouvelle livraison de chiffres & bilans sur la criminalité en France. Rapports officiels et surprises... officieuses. Ou comment chacun s'arrange avec la vérité des chiffres. A commencer par les «Crimes et délits contre les personnes», en hausse, malgré toutes les déclarations officielles.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

A la rubrique, «Crimes et délits contre les personnes», les derniers chiffres de la police sont formels. Ceux-ci sont en augmentation: à l'inverse de ce que Michèle Alliot-Marie affirmait il y a quelques semaines encore. Voilà ce que montrent, dans une étrange indifférence, les derniers volumineux rapports annuels intitulés « Criminalités et délinquances constatées en France», basés sur les statistiques de la Direction centrale de la police judiciaire et de la gendarmerie.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal