Contre l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, la bataille devient juridique

Par

Alors que Jean-Marc Ayrault, premier ministrable en cas de victoire de la gauche, soutient sans faille le projet de deuxième aéroport nantais, François Hollande conditionne sa construction à l’examen des recours engagés. Huit procédures au moins sont en cours. La bataille juridique pourrait durer des années. Nous publions les principales requêtes engagées.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Hollande est-il en train d’assouplir le soutien jusqu’ici sans faille des socialistes au projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, en Loire-Atlantique ? Voulu et défendu mordicus depuis des années par le député-maire de Nantes, Jean-Marc Ayrault, proche du candidat du PS et premier ministrable en cas de victoire de la gauche à la présidentielle, ce projet de deuxième aéroport nantais cristallise les critiques des écologistes et des agriculteurs locaux (retrouver ici notre enquête).