A Montpellier, Nuit debout crée une ZAD écologique en quartier populaire

À Montpellier, des jeunes de Nuit debout sont venus occuper un parc menacé par des constructions, en soutien aux habitants en lutte. Selon eux, ce poumon vert est indispensable pour l’harmonie de ce quartier de la ville. 

Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Depuis dix jours, à Montpellier, des lieux ont été investis par quelques dizaines de « jeunes » (étudiants, stagiaires, travailleurs) venus avec leurs tentes et leurs outils au cœur de ce quartier populaire pour y installer une ZAD, comprenez « zone d’activité démocratique ». Ces nouveaux occupants ont répondu à un appel à l’aide des habitants du quartier. Ils sont une trentaine chaque soir à dormir sur place.

Article à lire sur le site de Reporterre

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous