Gilets jaunes: L'intrusion dans un hôpital fait débat, gardes à vue levées

Par
Attaque inacceptable ou récupération politique par le gouvernement : l'intrusion d'une cinquantaine de personnes dans l'enceinte de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, en marge du défilé parisien du 1er-Mai, a fait débat jeudi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Attaque inacceptable ou récupération politique par le gouvernement : l'intrusion d'une cinquantaine de personnes dans l'enceinte de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière, en marge du défilé parisien du 1er-Mai, a fait débat jeudi.