Usul. Faut-il stigmatiser l’électorat du RN ?

Par Usul et Ostpolitik
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Tous les commentaires

Du coup quelles que soient les résultats des tractations en cours à gauche, je ne voterai jamais pour un "socialo", qu'on se le dise !

Sans oublier, bien sûr, l'agit prop de la médiacrature suce-fafs…

Évidemment !

Impossible, la réaction des deux jeunes femmes n’était pas encore mise en boîte…

J'ai plutôt l'impression que c'est dans votre imaginaire .Les convictions dépassent la réflexion .

Depuis 20ans la déculpabilisation des électeurs fn ou rn maintenant , c'est faite par beaucoup de caricatures . L'ouvrier paumé du nord , le paysan méfiant , le bourgeois peureux du sud . Ce n'est pas en prenant les gens pour des cons qu'on peut les faire changer d'avis ...

Voilà, merci. La câlinothérapie, ça va deux minutes… (Enfin, pour les néchénous purédurs, pas pour ceux qui ont cru à l'agit-prop mielleuse de la médiacrature suce-fafs…).)

Ce n'est pas en prenant les gens pour des cons qu'on peut les faire changer d'avis ...

ça tombe bien ce n'est pas ce que j'ai dit.

Le "concept" d'insécurité culturelle, c'est Guilluy. Bouvet n'a fait que le reprendre et le populariser dans la "gauche" réactionnaire.

Dans un pays ayant accès à l'éducation il faut surtout se demander comment et pourquoi cette question là n'a pas été déconstruite et rendue accessible au plus grand nombre dès l'enfance ? Alors que de nombreux chercheurs proposent de très belles analyses.... Sans doute parce qu'elle est jugée secondaire ....

Les dernières élections législatives attestent que les gens aiment bien Marine le Pen, mais n'ont pas le moindre désir de voter pour celles et ceux qui se réclament d'elle.

"Tout le monde", certainement pas !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Je connais des personnes qui ne sont pas racistes, qui ont malheureusement voté Le Pen pour faire barrage à Macron. 

idem autour de moi : mélenchonistes à fond et au 2 ème tour : vote Lepen par détestation de macruche! C'est très perturbant et j'espère une analyse éclairée de ce phénomène.

Une chose est certaine, pour voter Le Pen, il faut ne pas être spécialsment dérangé par son racisme, et son programme raciste, donc "absolument pas raciste", désolé, pas convaincu, du tout. 

Et pourtant c'est possible... le vote n'oblige nullement les électeurs à faire un choix conscient, informé, construit. Certains et certaines vont voter comme on part acheter son pain ou ses clopes, et d'autres ont carrément des stratégies foireuses comme celle de créer le chaos en votant pour la Le Pen. 

et d'après vous de quel pourcentage de racistes est composée la populations des Antilles ?

Il y a une motivation dans le vote Lepen qui n'est surtout pas interrogé , ça bousculerai "la gauche molle".

Pourquoi le racisme serait-il réservé aux blancs ? Je ne connais pas bien les Antilles donc je ne vais pas gloser sur ce vote, mais que je sache, Le Pen s'attaque prioritairement aux musulmans et aux étrangers, les Antillais ne sont ni l'un ni l'autre, il est donc possible pour eux de ne pas se sentir gênés par ces attaques.

Sinon il y a par exemple des arabes qui n'aiment pas les arabes, parce que dans leur imaginaire ça leur permet de se différencier des populations stigmatisées, là j'en ai rencontré quelques uns.

"Je connais des personnes qui ne sont pas racistes, qui ont malheureusement voté Le Pen pour faire barrage à Macron."

Oui, mais ça, c'est encore autre chose. Macron a mené une politique très répressive et même parfois violente qui a pu faire se demander, à tort ou à raison, si MLP aurait vraiment fait pire. Voter pour elle au second tour, ponctuellement, dans ce cas bien précis, ne fait un "électeur du RN". 

En revanche, les gens qui votent RN autour de moi sont des gens qui vivent parfaitement normalement, plutôt bien, et je ne vois pas pourquoi je devrais m'interroger sur leur sort de victime (???), alors que dans ce pays, ce sont les abstentionnistes que l'on va culpabiliser de ne pas faire barrage à ces "victimes (???)

Les nazis se disaient "racistes", car pour eux ça n'avait rien d'une insulte. Ils l'assumaient, et on sait jusqu'où.

Jean Marie Lepen l'était, ne le disait pas aussi clairement mais tout le monde comprenait, y compris ses électeurs.

Aujourd'hui, si quelqu'un qualifiait publiquement marine lepen de "raciste", il se retrouverait devant les tribunaux. Elle peut donc accuser les immigrés de tous les maux impunément, et les deux gracieuses électrices de la vidéo hurler des insultes envers ses opposants.

Tous les électeurs de mlp connaissent son discours, il a été assez asséné par les médias. Tous les électeurs de mlp sont donc racistes, mais sont trop lâches pour l'assumer comme quelque chose qu'ils considéreraient comme légitime. Et puisqu'ils ne le reconnaissent pas eux même, il appartient à d'autres de le dire et de le redire.

C'est vrai que ces braves "virilistes" ont très rarement les c… d'assumer…

Sauf quand ils sont au pouvoir, évidemment.

Cela va de soi !

L'outre-mer qui a voté en majorité pour Marine le Pen est-il raciste?

Je comprends cependant qu'il faudrait opter pour une approche "moins compréhensive" du RN.  Approchons-nous comme en 2002.

L'outre-mer s'est surtout très massivement abstenu au second tour.

Oui

L'outre-mer, d'abord, s'est surtout très majoritairement bien gardée de voter. Ensuite, on ne peut pas nier une montée de la xénophobie et du rejet de l'immigration dans les outre-mers, et en particulier à Mayotte. 

En Guyane, le mépris arrogant de Macron a provoqué un rejet en forme de tsunami, mais le rejet de l'immigration est réel dans toute une partie de la société métro et créole, mais pas seulement, malheureusement. Un type comme Léon Bertrand, personnage à facettes, a souvent, à SLM attribué explicitement les difficultés de sa commune à l'immigration haïtienne. Et cela a marché, parfois, il allait dans les quartiers haïtiens les jours suivant distribuer des cadeaux en expliquant qu'il était l'ami des haïtiens, et je peux témoigner que ce n'est pas forcément faux. Mais la propagande anti-immigrée au niveau national, comme au niveau local par la préfecture, aussi une milice fascisante, les "Trop violans" qu'on a vu virer de force des immigrés totalement démunis d'un bidonville... à grand renfort de publicité. La position ambiguë du MDES et de l'UTG n'aident pas non plus.

On verra ce que dira le candidat LFI, qui est un type très bien, le jeune dirigeant amérindien Christophe Pierre. 

  • Nouveau
  • 02/05/2022 19:18
  • Par

Faut-il écrire un commentaire sous cette vidéo?

Aucunement, ni y répondre.

Stigmatiser une population pour qui elle vote ? Bon ben… voyons pour qui d’autres ces personnes-là pourraient voter alors ?

  • LFI ? Impossible : Les LFIs sont « Insoumis » alors que dans les zones péri-urbaines distantes les entreprises (lorsqu’il en reste…) appartiennent généralement à des patrons locaux qui connaissent la majorité de leurs employés. Impossible de se rebeller contre son patron car, selon l’adage, « Le patron a toujours raison ». L’insoumission est seulement possible au sein d’une pyramide sociale très hiérarchisée. De leur expérience de vie personnelle, ils ne peuvent conclure qu’une seule chose : le programme LFI est un non-sens : adversité trop puissante contre laquelle on ne peut rien.
  • Les Verts ? Impossible : Ils sont plutôt eux-mêmes « au vert ». De plus, notre pays a la chance de se trouver dans un endroit où le désastre écologique à venir devrait avoir les effets négatifs les plus tardifs. Et puis, on ne peut sûrement plus rien y faire de toute façon : l’écologie n’est pas une priorité donc car la plupart de ces gens sont dans la survie.
  • Le PS ? Impossible : des traitres + des mous-nuls. Qu’ils disparaissent à jamais : LREM est le vrai visage de l’ex-PS.
  • La Droite (LREM + LR) ? Impossible : ce sont eux qui tiennent tout le système et en profitent.

 

Il ne reste rien… Que le vote RN.

 

Après il faut aussi reconnaitre que les problèmes de délinquance et de concurrence à l’emploi viennent mécaniquement des sujets les plus pauvres de la société. Et les étrangers nouvellement arrivés sont bien sûr les plus pauvres. Ces personnes font l’hypothèse que supprimer les étrangers (par une sorte de magie…) réduiraient le nombre de pauvres, et donc de délinquants et de concurrents à l’emploi. Assez imparable si on ne fait pas la contre-hypothèse aventureuse que le Capital finirait de toute façon par réussir à paupériser ces personnes-là au niveau des immigrés d’aujourd’hui !

 

Bon après ils pourraient aussi se demander pourquoi on peine à trouver une seule avancée sociale qui soit imputable historiquement à l’extrême-droite ? Mais bon… le futur n’est pas le passé. Qui sait ? La Madone Marine ferait surement des miracles…

Des vérités, qui ne sont pas du tout « tendance »; donc un seul « recommander/-é », le mien(à 23:27). Sur le point 1, le plus important, une question: que propose le programme de LFI CONTRE les petits patrons réactionnaires, poujadistes, anti-syndicalistes, magouilleurs et margoulins, de qui l’influence est beaucoup plus grande qu’on ne veut l’admettre sur jeunes et vieux, apprentis, saisonniers, femmes en difficulté? RSVP.

Des "vérités" ? Une cascade de clichés, oui... qui n'expliquent pas pourquoi en d'autres endroits de même population et de problèmes identiques on a voté massivement Mélenchon. 

Oui ce n'est pas simple... D'où le rôle des sociologues et des démographes.

En tout cas, l'article-source pose à mon avis une fausse-question essentielle dont la réponse est assurément "Non". En effet la stigmatisation est une forme de blocage relationnelle et on ne voit pas en quoi un tel blocage pourrait faire progresser, et les stigmatisés, et les "stigmatiseurs" (qui pourtant s'auto-identifient généralement comme étant progressistes).

Clairement la Gauche + l'Extrême droite (=les Je-voudrais-que-cela-changes) pèsent plus 60% en face de la Droite (= LREM + LR = les Le-changement-est-contre-mes-intérêts).

Mon premier commentaire visait donc à établir une première mise-à-plat des professions de foi de la Gauche et de L'Extrême-Droite afin de tenter un début d'ouverture d'esprit réciproque, à mon avis indispensable à ces deux partis "changeurs".

Juste un détail ...Mélenchon n'était pas au 2eme tour !

Sur le territoire ou je me trouve Mélenchon était au coude a coude avec Macron au 1er tour . Au 2eme tour le RN il me semble est passer devant Macron .

Vous l'expliquez comment , les gens sont devenu raciste entre les deux tours ?

la plupart de ces gens sont dans la survie

C'est faux, les énormes scores RN se font plutôt dans des catégories sociales modestes, mais pas dans la survie. L'Insee a publié des descriptions des circonscriptions législatives, celles où le taux de gens sous le seuil de pauvreté sont les plus importants votent plutôt LFI que RN, qui cartonne dans les circonscriptions avec une forte par de revenus modestes ou médians. En France on n'est pas "dans la survie" avec un revenu médian.

Vous l'expliquez comment , les gens sont devenu raciste entre les deux tours ?

Non il y a juste des gens racistes qui votent Mélenchon...

Oui c'est tout à fait vrai. Dire "dans la survie" était très mal choisi. La pression qu'ils subissent est peut-être effectivement plus une pression qu'ils se créent eux-mêmes de part leur manque de confiance en autrui et de part la peur de suscitent chez eux les pourtant-infimes différences d'avec les autres humains, quelque soit leur origine. En fait je ne connais pas de personnes votant RN... J'espère avoir un jour la chance d'en rencontrer !  

  • Nouveau
  • 02/05/2022 20:33
  • Par

Prétendre stigmatiser voire différencier les électeurs sur la base d’une élection binaire comme l’élection présidentielle sous la cinquième république n’est pas très convaincant sur le plan sociologique.

Par ailleurs prétendre que le racisme reste l’apanage exclusif des électrices et électeurs qui ont voté MLP  au second tour de la présidentielle serait paradoxalement une bonne nouvelle compte tenu de l’état de racisme systémique et généralisé qui règne dans notre pays de droite à gauche et de gauche à droite… L’ampleur du racisme serait ainsi fortement sous estimé.

Surtout de droite à extrême-droite, et inversement.

Entièrement d'accord, s'il y a une idéologie politique dominante en France, c'est le nationalisme cocardier et le racisme, la xénophobie qui l'accompagnent. Et on la trouve absolument dans tous les partis politiques. On la trouve dans l'Education Nationale depuis toujours mais renforcée par les gouvernements de gauche et l'inénarrable Chevènement qui a fait rentrer l'armée dans les CDI.

A une époque, il aurait été impensable de voir des partisans et des militants PC voire PS voter pour des fascistes. Sauf que ces gens ont été trahis frontalement et depuis des décennies par cette gauche-là qui a épousé les thématiques lepénistes et brouillé les frontières de classe, chanté la gloire des patrons appelés "chefs d'entreprise, chanté la gloire de "nos armées", de "nos armes" jusqu'à la nausée, stigmatisé les musulmans depuis une quarantaine d'années et les grèves "chiites" de Mauroy. Les discours sur le seuil de tolérance, sur "on ne peut pas accueillir toute la misère du monde", les lois Chevènement, les campagnes islamophobes sous couvert de laïcité ou de féminisme, etc... Les "plans de consolidation de l'emploi", après les "plans sociaux", pour ne plus parler des licenciements massifs, etc.

La gauche a tellement tenu les discours de la droite, tellement fait comme la droite, qu'elle a cessé d'être identifiable comme défendant les classes populaires. Quand Youcef Brahmi dit que depuis qu'il a commencé à militer, ses pires adversaires ont toujours été la gauche, il dit son expérience. Et cela a nourri le fascisme. Comme partout. Mais on ne peut pas voter MLP sans savoir qu'on vote raciste. Là où cela se complique, c'est qu'on sait que le PS, LR, et même avec Roussel, le PC sont imprégnés de racisme, mènent ou soutiennent des politiques racistes. Et dans cette situation, les mesures de MLP font la différence, son "fascisme" ne fait plus peur.

Entièrement d’accord, comme souvent, et avec Bringuenarilles, et avec Citrouilleorange. Voilà le type même de questions concrètes que les discours généralistes et moraux, portant sur les principes, préfèrent éviter. LE racisme. Bien sûr, le RACISME est condamnable, et doit être combattu sans relâche. Mais LE…, qu’est-ce qu’il y a dedans? Nombreux sont ceux qui pensent être au cœur du sujet, alors qu’ils déambulent dans un hangar d’aviation parsemé d’objets informes recouverts de bâches. La ligne rédactionnelle de Mediapart, et donc nos deux joyeux drilles sympas, illustrent quelquefois le paradoxe philosophique par excellence, WER DENKT ABSTRAKT, qui donc pense abstraitement? (Hegel): ceux-là même qui se présentent comme les arpenteurs du concret bien épais. On ne peut tenter de sortir de là qu’en posant des questions tout aussi concrètes en première instance, tout aussi épaisses, que personne ou presque ne pose, parce qu’il n’y a pas de couloir prévu pour elles dans le bâtiment où l’on se trouve. Certes, on ne peut tout embrasser d’un seul regard. Mais je relève tout de même que, dans ces commentaires, sur ces fils de discussion, il arrive souvent que les questions les plus pertinentes, inattendues, ou MÊME PAS, restent sans le moindre écho(zéro « recommandé/-er), alors que les plus affligeants poncifs de gauche (« oui! oui!) font salle comble et jouent à guichets FERMÉS. C’est endémique et c’est endogène; malheureusement, les intervenants les plus originaux finissent par se taire, ou se désabonner. Ici chacune et chacun verra des noms (différents) lui venir à l’esprit. C’est l’un des principaux problèmes de Mediapart en tant que participatif, et pourtant, ô combien cette participation est-elle précieuse! Il faut la défendre à tout prix, mais aussi y être plus profondément attentif. Ici comme dans toute communauté humaine, il y a des voix parmi les plus singulières qui se perdent dans un vide CONSENTI.

La question n'est pas du tout de savoir si la gauche plurielle va gagner les législatives, mais si elle va vraiment mener une politique de transformation sociale. Sinon, cela se finira comme Jospin en 97-2002. Et là, ce sera dangereux.

Concernant le racisme, et la concurrence entre pauvres et travailleurs, la seule réponse, c'est l'égalité des droits. Le NPA y a renoncé pour rallier LFI. Et il n'en est nullement question.

Mais quelqu'un chez les zélites veut-il encore contrer le RN ? Après tout, l'avocate millionnaire héritière de Saint Cloud est de LEUR condition…

D'accord avec la plus grande partie de votre commentaire. Il y a en effet un risque important de fascisation encore plus grande si la transformation sociale n'arrive pas. 

La seule réponse au racisme est l'égalité des droits en actes

Pour les 2 dernières phrases, j'attends la fin des négociations pour me faire un avis. 

"WER DENKT ABSTRAKT, qui donc pense abstraitement? (Hegel): ceux-là même qui se présentent comme les arpenteurs du concret bien épais. "

Je ne connaissais pas cette référence précise (Hegel, à peu près, mais pas cette question en détail). Merci, je me reconnais tout à fait dans cette idée d'arpenter le concret pour penser. 

Usul le capitalo-macroniste est mal placé pour donner des leçons de morale à qyiconque

Vous avez besoin d'aide, consultez.

Il est vrai qu'il a déjà servi la soupe à rantanplan.

Moi je voudrais parler du chat à la fin de la vidéo. Pourquoi personne ne commente ce virage ouvertement animaliste d'Usul, c'est pourtant une nouvelle d'importance ?

Très bien. Beaucoup de justesse. De discernement. Nulle excuse, des observations. Et derechef: 0+1 à 00:04.

Dans ma ville, la Le Penski a fait un score inférieur à la moyenne nationale, premier et second tour. Dans mon département, première. J'hésite encore à savoir si je dois me barrer…

Votre analyse est intéressante, en ce qu'elle n'est pas misérabiliste, et qu'elle parle vraiment des rapports sociaux dans le monde rural. Juste quelques nuances :

- il semble évident à vos yeux que le vote RN est le fait des indigènes des campagnes. Or les nouveaux habitants votent aussi, avez-vous des données sur la répartition du vote entre vieux habitants et nouveaux habitants ?

- les "néo-ruraux" qui  "choisissent leur(s) métier(s), ne travaillent pas plus que nécessaire puisqu’ils revendiquent la sobriété, le temps libre, la lenteur" sont largement minoritaires voire tout simplement inexistants dans certaines campagnes. Les nouveaux habitants étant plutôt des gens achetant une maison de lotissement pour assouvir leur rêve de propriété.

- Parmi les "néo-ruraux" tels que vous les décrivez, la plupart viennent avec des préjugés dégueulasses sur les habitants des campagnes, ils s'imaginent dans Délivrance (le nombre de croyants dans la consanguinité des ruraux est hallucinant, juste à titre d'exemple).

Merci Messieurs, de la critique fondamentale et détachée.

Er puis du bon rire , pas trop gros , ni trop gras.

Encore , encore , encore.

L'extrême-droite,....
Serait-ce des mesures extrêmes à droite,.. de la droite....?
Ou des mesures externes à la droite....?
Le terme d'extrême-droite
Est une création politique des autres partis...
Pensez-vous,.. qu'un discours de Valéry Giscard d'Estaing,..
Voire de Chirac,..
Soient grandement différents de ceux du RN... ???
Où placez-vous la politique macronienne....?
Gouvernement de l'absolutisme,...
Gouvernement du fascisme,...
Le seul programme du quinquennat passé,...
Le seul programme du septennat annoncé
La destructuration du système social,
Démonstration royale,
Donner toujours plus au monde des riches,..
Démonstration impériale,
Réduire toujours plus les travailleurs
Au rang de serf,... d'esclave,..
Jupiter
Le conseil de sécurité sanitaire,... c'est lui,
Le conseil de la Défense nationale,.. c'est lui,
Le spécialiste de l'écologie,.. c'est toujours lui,
Le spécialiste de l'éducation nationale,.. c'est encore lui,
Tous les ministères
Soudoyés aux talents monétaires
Des Cabinets Conseil...
La muselière serrée
Si fortement sur la gueule de nos députés,...
Les 25 000 manifestants retirés du droit de vote,... lors que tous les politiques incriminés dans des affaires hautement pénalisées,... sont accueillis sur les plateaux de télés,.. et s'en vont répondre de leur citoyenneté dans les isoloirs,...
Que des milliers de blessés,..
gazés,..
éborgnés, 
amputés,..
trépanés,..
dcd,..
Victimes,.. dignes elles,.
D'un régime fasciste,...
D'un régime liberticide,
 La droite de la droite,...
Serait un régime dit : "d' Extrême-droite.... ???
Si oui !!!
Qu'est-ce que le régime actuel...????
Comment le définir,... ???
Jamais un régime n'aura été aussi mortel...
Suppression des lits dans les hôpitaux,
Mépris total du corps soignants,...
Décisions médicales sans fondements,
Sans précédent,
Arbitraires,...
Uniquement basées sur la rentabilité des labos
Les actionnaires....
Jamais un régime n'aura été aussi mortel...
Le Remdesivir,..
Inoculation obligatoire,... expérimentations,...
4ème injection + la grippe en moins d'un an,...
Le truc ne fonctionne toujours pas ..!
Pas...!
Pass-vaccinal ségrégationniste,...
Des milliers de soignants mis hors-champs,
Des tranchées sanitaires,...
Des milliers de gens mis hors-champs,
Des droits communautaires,.. sans salaires...
Et le RN serait extrême...
Extrême !!!?

PS
Pas la peine de me jeter vos anathèmes,..
Je ne vote pas RN...










Bonjour,

Usul prend grand soin de ne pas mouiller les équipes successives du PS qui ont été le fer de lance de l'installation du FN / RN dans le paysage politique. Ils utilisent d'ailleurs le même langage de stigmatisation envers LFI en les traitant d'extrêmes ! sauf que là visiblement çà marche de moins en moins et les partis politiques comme le PS ont tout perdu , jusqu'à leur dignité. La Question à poser est :

Qui avait intérêt à la prolifération du RN ? qui ?

Finalement USUL fait maintenant moins d'humour et plus de politique fiction. Mais encore faut-il dire la vérité ! Usul est bien gentil avec les éléphants socialistes !

Cordialement

Faut-il stigmatiser les électeur de la France insoumise ? 

Votre billet; Rom  "Aujourd'hui les gens du voyage se déplacent en groupes de dix ou vingt caravanes très bien équipées. Lorsqu'ils s'implantent dans un endroit, les dégats sont nombreux."

Faut il stigmatiser la haine ? hein...

Qui n'est pas raziste ? Dans un Goulag cela circule comme le pognon, pas le dingue, le magique. T'en as ? Pas ?      Criminaliser le vote ! Ah ! Les charognard.

Ces illuminés, comme leurs illustres prédécesseurs, répètent les mêmes âneries, propagande infantile, pusillanime. Bidonnage éhonté, Nos valeurs  !!!

Sauver la Planète ? Vaste connerie a défaut de programme, pour la troisième fois ces pouacres vont, cette fois, délaver la planète, il y aurait peu, ou pas d'espace ?  

Naturellement cela se fera chez les voisins, préférence oblige, n'est pas ?

Jean Giono avait raconté en détail les aventures du "Tube digestif " dans les tranchées en 14, ils n'avaient rien compris ces cagots, et  voila que ça    recommence.     Miséricorde !!!   

                                                             la-fiole.jpg

                                                                  

Chez Médiapart, on a tout un tas d'explications sociologiques et économiques pour expliquer que des types se baladent avec des Kalachnikov en plein Paris, mais par contre, quand d'anciens ouvriers communistes se mettent à voter RN, c'est parce que la France est un pays de racistes. Pour les électeurs RN (qui sont loin de former un groupe homogène), il n'y a plus de sociologie. La désindustrialisation, on oublie, la misère, idem.
On est pas loin de Valls qui disait "expliquer, c'est excuser". 

Le problème est qu'il faut fournir des explications vraies.

L'explication par la misère et la désindustrialisation n'est pas suffisante, très très loin de là

10ème circonscription du Pas de Calais : 48% de RN (le record national)

Cette circo c'est 22% de population sous le seuil de pauvreté, 18310 euros de niveau de vie médian.

2ème circonscription de la Loire (territoire touché par la désindustrialisation) : 26% sous le seuil de pauvreté, 18420 euros de niveau de vie médian.

Il devrait y avoir un score du RN comparable non ? C'est 16%...

Alors loin de moi l'idée de stigmatiser les chtis et de glorifier les stéphanois, ce serait juste débile mais clairement l'explication complaisamment fournie n'est pas concluante.

Bah évidemment que l'explication ne s'applique pas partout de la même manière... mais les chiffres sont têtus: les plus pauvres, les moins diplômés, les ouvriers etc ont tous voté RN plutôt que LREM et ce, aussi bien en métropole que dans les DROM.
Reste le cas des banlieues des grandes métropoles qui ont préféré voter Macron mais c'est uniquement lié au fait que pour ces populations, le RN représente un danger trop important à leurs yeux sur les questions religieuses... 
Faire de la question du racisme le coeur du vote RN est une erreur à double-titre: 
D'abord parce que ça ne marche pas; diaboliser MLP ne ramènera pas les électeurs anciennement communistes par exemple. Ensuite parce que ça restreint le racisme (et l'homophobie, la misogynie, etc) aux électeurs de MLP et là encore c'est une énorme erreur. Les électeurs de Mélenchon par ex sont loin d'être insensibles au racisme et au régressions de manière générale et si Usul pense que les électeurs de Mélenchon convergent, il risque d'avoir une très mauvaise surprise. 

Loin de moi l'idée de restreindre le racisme aux électeurs de Le Pen. J'ai écrit un peu plus haut qu'il y a des racistes parmi les électeurs de Mélenchon. Ce n'est pas surprenant car notre société est irriguée de racisme.

Ce sont de toute façon deux problèmes différents : il faut lutter contre le racisme, qu'il ait des débouchés électoraux ou pas. Le débouché électoral est dangereux mais le racisme quotidien est un poison virulent aussi.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 06/05/2022 14:48
  • Par

"Puisque le peuple vote contre le Gouvernement, il faut dissoudre le peuple."

Bertolt Brecht

Du temps de ma jeunesse militante chez les Verts de 84 à 94 je rencontrais des gens qui votaient LP mais ils m'expliquaient que ''c'étaient pour mettre un coup de pied dans la fourmilière'', en fait désespérés par l'état des ''progressistes'' du temps du P.S. triomphant.

Je pense que c'était les cadres du FN qui avaient conscience du vent de l'histoire et qui ''profitaient'' d’entrainer les ''petites gens'' dans leurs fascistoïdies. Puis MLP c'est recentrée, dédiabolisée. En fait la ''Gauche'' ne posait pas d'actes concrets pour ''rattraper'' (s)ces électeurs comme le PC ou le P.S. Mais le PC s'est montré toujours clair par rapport aux votants du FN. Le P.S. à cause de sa dérive libérale s'est laissé entrainer par la proximité des ''grands patrons'' qui ont tout intérêt à incliner vers le FN. L'argent n'a pas d'odeur même les plus nauséabondes. En fait c'est un témoignage que je livre pour donner de l'épaisseur à cette analyse.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Il faudrait peut être se demander ce que veut dire raciste? car ce mot galvaudé à toutes les sauces ne veut pas dire "Ne pas  être de gauche" comme certains le croit!!,

le raciste affirme qu'il y a des races, et que certaines races sont supérieures aux autres.....surtout!!! c'est évident! qu'il n'y a bien sur que des blancs qui sont racistes....l'inverse n'existant pas,....a ma connaissance aucun point du programme du RN n'est raciste....par contre je connais pas mal de religions qui dans leurs textes fondamentaux ont pas mal d'affirmations racistes qui ne posent aucun problème....mais chut c'est un secret!!!

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous