Inégalités garçons-filles à l'école: un début de mobilisation

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le ministre de l'éducation nationale, Vincent Peillon, et la ministre des droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, se sont rendus mardi dans un lycée professionnel de Seine-et-Marne sur le thème de l'égalité garcons-filles à l'école. Alors que le poids des stéréotypes ancre durablement les inégalités de trajectoires scolaires selon le sexe, les pouvoirs publics se sont jusqu'ici bien peu intéressés au rôle de l'école dans ces processus.