Bettencourt: censuré, Mediapart va saisir la Cour européenne des droits de l'homme

Par

La Cour de cassation a validé, mercredi, la censure massive dont Mediapart est victime depuis un an et qui nous contraint à supprimer plus de 70 articles sur l'affaire Bettencourt. Cette décision inique, atteinte à la liberté d'informer et au droit de savoir des citoyens sur tout ce qui relève de l'intérêt public, nous amène à saisir la Cour européenne des droits de l'homme.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C'est une folle collision des calendriers judiciaires. Au moment où Nicolas Sarkozy est mis en examen pour « corruption active », « trafic d'influence » et « recel de violation du secret professionnel » dans un dossier connexe à l'affaire Bettencourt, c'est cette même affaire Bettencourt que la justice française a décidé d'« effacer » dans la presse. C'est aussi pour cette affaire qu'Éric Woerth et bien d'autres prévenus seront jugés lors de deux procès prévus en janvier et en mars 2015... Mais saisie par Mediapart, à la suite d'un arrêt de la cour d'appel de Versailles du 4 juillet 2013 nous ordonnant une censure massive de nos articles sur l'affaire Bettencourt, la Cour de cassation a rejeté notre pourvoi ce mercredi 2 juillet, validant ainsi la décision du tribunal versaillais.