«Le brouillage entre le public et le privé met en jeu le bon fonctionnement de la démocratie»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avant même de quitter Matignon, Bernard Cazeneuve avait déjà pensé à sa reconversion : il allait reprendre la robe d’avocat et rejoindre le cabinet August & Debouzy, un des grands cabinets d’affaires parisiens, où il a travaillé en 2000. Un chemin que bien d’autres élus politiques, battus ou non, ont emprunté avant lui. Depuis qu’ils sont autorisés à devenir avocats sans passer le concours, la profession est devenue la voie royale de reconversion pour le personnel politique.