Le récit économique d’Emmanuel Macron perd en crédibilité

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Face à ses résultats économiques et sociaux décevants, le gouvernement évolue entre la négation de la réalité et l’appel à la poursuite de cette politique. Le ministre de l’économie et des finances, Bruno Le Maire, a ainsi revendiqué, devant l’université d’été du Medef, le 29 août, des « résultats en un an », tous en réalité peu attribuables à l’exécutif. En juillet, au Figaro, il affirmait que la « constance » était nécessaire à la « transformation de la France ». Sur Europe 1, le même 29 août, ce même ministre résumait la pensée officielle du gouvernement sur la faiblesse de son bilan économique : « Cela prend du temps avant d’obtenir des résultats. Mais changer de stratégie serait une grave erreur. »