Collomb: le pouvoir s’enfonce dans une crise à répétition

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le énième rebondissement du mauvais feuilleton qui est en train de se jouer au plus haut niveau de l’État : ainsi pourrait-on résumer l’interview que Gérard Collomb a accordée mardi 2 octobre au Figaro, dans laquelle il confie « maintenir sa proposition de démission ». La veille déjà, le ministre de l’intérieur avait fait savoir au même quotidien qu’il avait proposé à Emmanuel Macron de quitter la place Beauvau pour se consacrer pleinement à la campagne qu’il compte mener aux municipales de 2020 dans sa ville de Lyon (Rhône).