Paris accuse l'Iran d'un projet d'attentat et gèle des avoirs

Par
La France a accusé mardi l'Iran d'avoir commandité un projet d'attentat à Villepinte (Seine-Saint-Denis) le 30 juin dernier et a, en représailles, gelé pour six mois les avoirs de deux Iraniens et de la Direction de la sécurité intérieure du ministère iranien du Renseignement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La France a accusé mardi l'Iran d'avoir commandité un projet d'attentat à Villepinte (Seine-Saint-Denis) le 30 juin dernier et a, en représailles, gelé pour six mois les avoirs de deux Iraniens et de la Direction de la sécurité intérieure du ministère iranien du Renseignement.