L'arrestation d'Aurore Martin est dénoncée comme «une provocation»

Par

La militante basque Aurore Martin, membre de Batasuna, organisation reconnue en France, a été arrêtée jeudi et aussitôt livrée à la police espagnole. Plusieurs élus de gauche et de droite dénoncent un geste « incompréhensible » du ministère de l'intérieur et « une provocation ». Mediapart avait rencontré Aurore Martin il y a quelques mois. Entretien vidéo.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La militante basque française Aurore Martin, recherchée par Madrid, a été interpellée jeudi 1er novembre dans les Pyrénées-Atlantiques. Elle a été aussitôt livrée à la police espagnole. Aurore Martin était visée depuis le 13 octobre 2010 par un mandat d'arrêt européen émis par un magistrat madrilène pour « faits de participation à une organisation terroriste, et terrorisme ». En l'occurrence : avoir participé en Espagne à des réunions publiques comme membre du mouvement Batasuna, un mouvement politique reconnu en France mais interdit en Espagne...