«A l’air libre» spéciale. Attentats, coronavirus: la France à rude épreuve

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

  • Nouveau
  • 02/11/2020 20:15
  • Par

Ah zut, faut regarder la vidéo (toute ?) avant de commenter ? Attendez, je reviens.

C'est terrible ce que vous "nous" dites là...ça contredit ce que l'on "nous" assure ici et là. J'aimerais tant trouver les mots qui consolent, même quand les chagrins sont si forts qu'ils sont inconsolables...

Cela ne choque pas grand monde que des masques soient imposés à des enfants de 6 ans à 11 ans. Pour protéger qui? Les enfants eux vont bien. Allons nous faire porter sur les épaules de nos enfants de 6 ans la responsabilité de la protection des adultes? (si tant est que cela puisse servir à quelque chose) 

 

Il en va de notre responsabilité, nous adultes, de protéger les enfants. Est-ce un véritable levier pour résoudre le problème de la crise sanitaire ? Allons-nous laisser ce bricolage atteindre nos enfants? Jusqu'où allons laisser faire... 

 

Pourquoi personne n'en parle ?

Les droits de l'homme, les droits des enfants piétinés, violés sans complaisance dernièrement. Je n'ai pas vu beaucoup d'articles qui dénoncent les dérives autoritaires de ce régime. Nous n'avons plus de pouvoir législatif. Plus aucun débat ne passe à l'assemblée nationale sur les abus de l'utilisation de l'article 15 de la convention européenne des droits de l'homme. 

Il faut absolument protéger nos démocraties.

En quoi faire porter des masques à des enfants les protège-t-ils? Qui faut-il protéger d'autre si nous n'arrivons pas à les protéger eux de cette maltraitance?

 

Mort de la Covid-19 ou d'une autre cause, la maladie de Kawasaki par exemple v?

Etant donné 1) que chez les enfants, l'infection par le virus SARS-CoV2 ne cause dans la plupart des cas aucun symptômes Covid, et des manifestations bénignes dans les autres, et 2) que Véran a avoué l'autre jour au Sénat que le décès d'une personne hospitalisée suite à accident ou maladie non Covid est classée "cas Covid" si test PCR positif à l'admission, il est légitime de se poser la question.

Désolé, mais des preuves

Le ton "ferme ta gueule" " tu parles comme Trump" que vous employez est proprement effrayant. On n'aurait donc pas le droit de s'interroger sur la pertinence du confinement, ni des modalités stupides, dévastatrices et infantilisantes qu'il revêt en France. Par ailleurs vous affabulez, tous les pays n'ont pas confiné, et certains d'entre eux s'en sortent aussi bien que nous ou mieux sur le plan sanitaire et surtout sur le plan social et économique.

SVP, des arguments, et pas de panique !

 

C est un demi confinement cela circule jour et nuit. Il y a des abus!!! 

Effectivement: aucune vérification des chiffres et des faits, aucune enquête sérieuse sur les points sensibles: les programmes militaires, la coopération Pasteur/Wuhan, les financements US, les multiples évènements et documents qui annonçaient cette pandémie, etc..., etc...

Aimer avoir des documents scientifiques soit, mais ce "truc" est plus dangereux qu'autre chose! N'importe quel " Bidochon" (dont je suis) pour la circonstance  seulement (?) peut lire et, surtout interpréter et, c'est "là que le bât blesse", avec la quantité de "médecins improvisés", mais : surs d'eux, le risque d'avoir des "prescriptions fantaisistes" sur l'efficacité de la chloroquine ou autres. Un professionnel digne de ce nom évite de divulguer des info qui ne concernent QUE des spécialistes. On en vient à faire des sondages, genre :" êtes vous pour ou contre la prescription de la chloroquine" ? Comme si les "gens" étaient en mesure de "savoir"là où les corps médical en est encore à des balbutiements sur la connaissance de ce virus inconnu jusqu'à aujourd'hui.

Le flot de médecins qui encombrent les plateaux télé y sont tous allés de leurs avis, conseils et, les contradictions n'ont pas manqué. Je ne vois pas comment des "profanes" puissent porter crédit à ce monsieur qui devrait rester travailler dans son labo avant de s'avancer et de "faire un cour" de médecine inabordable au commun des mortels.

Plutôt que lire, écouter, tous ces "communicants" je préfère encore écouter la "chansonnette" sans prétention de Pierre Perret " Les confinis" au moins c'est amusant et nous permet de prendre de la distance.

Sans naïveté sur les compétences de nos monarques, qui tentent de diriger notre pays, à leur décharge il nous faut admettre que la situation est telle que on peut (peut être ?) imaginer que "ils" soient perclus d'incertitudes, compréhensibles et qu' "ils" sont "peut être" (?), de bonne foi en essayant de protéger par le masque des enfants, afin de leur éviter de ne plus avoir accès à l'école ?

Leurs incompétences prouvées viennent avant tout de la légèreté avec laquelle "ils" ont pris la mesure de cette crise sanitaire au départ, des leurs mensonges perpétuels, (masques dangereux, les transports en commun sont sécures, mais...pas les restaurants, pas de moyens pour l'hôpital, "ils" ont continué la suppression de lits cet été, "ils" ont ignoré les alarmes sur les  prévisions par les scientifiques de la seconde "vague" à venir et j'en passe.

Personnellement je n'ai pas l'outrecuidance d'avoir des certitudes sur ce sujet, nous sommes majoritairement "tous" dépassés par ce qui se passe.

Sans oublier Macron qui a osé dire aux soignants :" ce ne sont pas les moyens qui manquent mais l'organisation" ( comme ça lui va bien).

Mes plus sincères condoléances pour la mort de cet enfant. Mais lorsque sous serment un ministre reconnaît que tous les morts du COVID ne sont pas mort du COVID, après t’en de mensonges : LANDSET gâte et décision politiques qui ont suivies sans être remises en cause, les masques, les tests, le futur scandale du REMDEZIVIR, acheté pour 30 000 000 par l’europe sans connaître ni l’efficacité, ni la toxicité, le même ministre de la santé qui affirme que c’est le confinement qui est responsable de la propagation de la grippe, ...etc... Comment peut-on encore croire à l'efficacité de leur décisions. 

Mon fils a attrapé le COVID au JAPON, il s’en est sortie sans séquelles (il ne s’est pas suffisamment laver les mains). Mais lorsque je vois la manière totalement différente de gérer la crise et que je fais la parallèle avec le nombre de morts, pourquoi la France ne s’est elle pas appuyée sur la connaissance des pays asiatiques liées aux crises du SRAS 2 de 2003. A l’époque de la mondialisation c’est incompréhensible.

De plus, est on certain que la crise de cette automne ait les mêmes origines que celle de ce printemps ? Deuxième vague, mutation ou nouvelle épidémie ?

pour désengorger les hôpitaux la solution n’est peut-être pas plus de lits de réanimation, mais peut-être plus de lits tout cours... Combien de lits, de services et d’hôpitaux supprimés en vingts ans ?

Chez Médiapart nous avons eu des articles "très fouillés" à ce sujet. En tant que profanes, ce que l'on peut savoir c'est que la chloroquine (ou dérivés) est surtout utilisée pour le palud, les maladies chroniques telles La Polyarthrite Rhumatoïde, ce, parce que nous connaissons éventuellement des personnes de notre entourage qui sont traitées pour ces maladies, mais...c'est bien tout. Sauf à être un professionnel des maladies virales ou autres.

En inde les gens ont été traités à la chloroquine (ou dérivés) et elle a été abandonnée faute de résultats concrets.L'Inde doute de l'efficacité de l'hydroxychloroquinewww.industriepharma.fr › Chimie 19 mai 2020 (je n'ai pas retrouvé les site qui stipule l'abandon total de la chloroquine) ça m'agace...mais j'arrête de chercher.

Le Médiator a été vendu durant combien d'années avant que Iréne Frachon dénonce ses conséquences mortelles ? Quelle dose de courage il lui a fallu pour " ne pas lâcher l'affaire".

"surtout sur le plan social et économique". C'est peut être là que "le bât blesse" à chacun SES priorité, parfois c'est comme à l'armée ou l'on disait peu ou prou : " il vaut mieux perdre un homme que un fusil" c'est un peut du même ordre !!!

« une hécatombe » les chiffres qui parlent "d'hécatombe" sont appropriés à une reconnaissance "médicales" qui n'est pas à mettre en miroir avec toutes autres statistiques. L'INSEE n'est surtout pas l'évangile (pour peu que l'on s'y réfère) c'est juste un organisme de statistiques nationales.

J'ai écouté "à l'air libre" hier et, Plenel n'est absolument pas aveuglé !!! Ce qu'il dit et ce que dit sa "collègue"  est cohérent, réfléchi, analysé, la prudence reste de mise dans "tout ce qui est avancé"  Il serait profitable que vous ne jugiez pas !!!

Une épidémie, c'est parfois grave une pandémie l'est bien plus encore !!! Quand le phénomène devient mondial, qu'il perdure, que aucun traitement, aucun vaccin n'est "disponible" que les chiffres sont en hausse régulière "on" peut parler d'hécatombe !!! Le déni n'est pas la vérité

Certes, il convient de faire la part des choses et ne pas croire tête baissée dans tout ce que l'on raconte ici ou là.

Néanmoins, le document que j'ai proposé, rédigé par un médecin canadien, est suffisamment sérieux pour être pris en compte. Son titre est très provocateur, j'en conviens, mais pourtant c'est bien ce qu'il se passe.

Pour rappel: COVID-19: RT-PCR ou comment enfumer toute l’humanité

Je me vois mal demander le certificat de décès a la maman . En tout cause du décès a l'hôpital "covid " ceci dit bien évidemment comme la plupart des morts du covid cet enfant était comorbide , il était asthmatique . Il faut faire le parallèle avec le sida ou les gens mouraient et ,meurent encore dans certains pays , le plus souvent de maladies dites opportunistes . Et paradoxe lorsqu'ils meurent du sida vraiment , c'est parce qu'ils n'ont plus de lymphocytes T4 qui sont le support du virus , donc ils meurent guéris du sida puisque le virus s'est suicidé . Les histoires de virus sont complexes , il faut se garder des jugements hatifs . 

 

Voir juste au dessus.....

Le problème est que la nouvelle comptabilité gouvernementale classe "Décès Covid" toute issue fatale à un "cas" testé PCR positif (porteur du virus SARS-CoV-2 virulent ou de débris inoffensifs), que la cause du décès soit la Covid ou une autre maladie, cf. mon com plus bas.

Oui, l'épidémiologie et la virologie sont des sciences complexes, et l'intrusion de la politique politicienne en ces domaines les rend carrément inextricables...

Ceci dit, il ne nous est pas (encore) interdit de faire fonctionner nos petites cellules grises indépendamment de celles (manifestement en surchauffe) des politiciens, journalistes-pipoles (dispensés de port du masque) et savants docteurs de "Comité scientifique" étatique qui causent à la télé.

Il faudra un jour se demander ce qui peut bien être en jeu dans le positionnement étrange de Médiapart vis-à-vis de cette crise. Je me suis abonné à Mdp car j’estimais (et j’estime toujours) que c’est désormais l’une des sources les plus fiables auxquelles je peux me référer. Malheureusement, ce n’est pas le cas dans l’analyse de cette crise sanitaire.

 

Vous y répondez vous même plus loin :

 

 Ne pouvant soupçonner la rédaction d’attitude malhonnête, il s’agit donc d’un aveuglement idéologique dont il serait, il sera profitable de démonter un jour le mécanisme.

 

Aveuglement idéologique.

 

 

J'ai écouté "à l'air libre" hier et, Plenel n'est absolument pas aveuglé !!! Ce qu'il dit et ce que dit sa "collègue"  est cohérent, réfléchi, analysé

N'exagérez pas la portée de ce que dit le chef de la rédaction de Médiapart.

Il n'est pas loin du chroniqueur à la petite semaine qu'il était lorsqu'il dirigeait le journal bourgeois : Le Monde.

Vous pensez qu'il est cohérent, réfléchi, fin analyste lorsqu'il récite mot pour mot le discours calme du calme Biden face au fou et faiseur de panique Trump, face aux fous et assassins islamistes ?

Il y a eu dans l'histoire beaucoup de sages appelant au calme, comme Plenel et Biden face au danger, face à la menace, ils endormaient tellement les peuples que la postérité n'est pas flatteuse à leur égard.

Ce n'est pas de chefs ou d'influenceurs seulement calmes dont nous avons besoin, mais des chefs vraiment cohérents et réfléchis, révolutionnaires, des chefs nous appelant à nous radicaliser et à former préventivement nos bataillons à gauche .

Plenel parle d'une hécatombe sanitaire, la seule hécatombe que je vois à la vitesse de la lumière se développer sous nos yeux, c'est l'hécatombe des déficits et de la dette publique !

Le billettiste de Mediapart n'aborde même pas le sujet tellement il est aveugle vis à vis de l'argent magique, et d'une doctrine économique qu'il croit scientifique, cohérente et réfléchie, celle de Keynes. Elle ne l'est pas, elle est entrain de prendre l'eau, n'en déplaise à Jorion !

La bourgeoisie se refusant à financer sa politique par un impôt sur la bourgeoisie, avec elle et derrière elle, nous courrons nous peuple travailleur à la faillite et à des grands malheurs !

Plenel nous dit à juste titre que la macronie  fraie la voie au lepenisme, il ne dit pas que c'est l'immobilisme politique de Obama qui a frayer la voie au trumpisme, que ce soir Trump va être réélu, parce qu'au USA des types comme lui chez les démocrates, ont imposé la vieille momie Biden comme soit disant un rempart à la barbarie.

Biden ? Le dernier des derniers arguments de Plenel !

Au delà de choses justes dite sur sa video, Plenel ne nous appelle pas de rompre dans l'urgence avec la macronie, mieux il ne dénonce pas toutes ces directions de gauche qui se refusent à le faire, il nous appelle à voter de cœur Biden, comme il appelait en 2017 à se servir de Macron comme rempart à Lepen.

Ces gens n'apprennent rien dans le calme , en cela ils sont coupables. 

La putréfaction du capitalisme continue aussi bien sous le signe du bonnet phrygien en France, ce bonnet phrygien si cher à Plenel, que sous le signe de la swastika chez les fascistes islamistes et les suprémacistes blanc de Trump.

Seul, le renversement du capitalisme peut ouvrir une issue a dit Trotsky, mais ça l'ex trotskyste Plenel l'a oublié.

Comme Biden il appelle à garder son calme, et ne surtout pas exiger des directions des partis de gauche, et surtout des directions des centrales ouvrières, de rompre avec la mascarade du dialogue social à la Macron, rompre avec l'union sacrée, et de prendre vite, en déclenchant une tempête populaire et la grève générale le pouvoir ... pendant qu'il en est encore temps !

C'est plus que de la culpabilité, c'est de la compromission !  

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Tout à fait d'accord avec vous.

Je réponds avec retard car je viens seulement de me réabonner à Médiapart que j'avais laissé tombé après un premier essai de 15 jours ayant constaté le manque d'enquête véritable sur la covid-19.

Cette fois-ci je pense que je resterai au moins 1 mois de plus pour mieux voir.

C'est en voyant un extrait de cet "à l'air libre" que je me suis réabonné pour voir comment Médiapart va maintenir couvrir ce qui se passe.

En effet j'ai été consterné de constater que M Plenel, concernant le coronavirus, reprenne le discours anxiogène des médias TV et radios de masse en utilisant le terme d’"hécatombe".

D’où lui vient cette certitude que le coronavirus fait plus de morts que la grippe et que les chiffres donnés par le gouvernement font foi d’une hécatombe ?

Quand on voit tous les mensonges de ce gouvernement depuis le début de la crise pourquoi lui accorder crédit sur les chiffres ? Parce que ce sont les hôpitaux et les EHPAD qui les donnent ? Voyez ce qui a été dit à ce sujet et des langues se délient.

Je précise bien que je ne parle parle pas ici de la gravité de la maladie, qui est reconnue, mais du nombre de décès qui lui est attribué.

Le Sars-Cov2 circule plus vite, peut-être, la maladie induite est plus grave selon les scientifiques et médecins, mais fait-il vraiment plus de morts ?

Car là est la question pour dire qu'il s'agit d'une "pandémie".

Si M Plenel ne veut pas être mis dans le camp des « rassuristes »,comme on dit maintenant, (Raoult, Toussaint, Tubiana, Perronne et d’autres qui s’ajoutent de plus en plus) qu’il se contente, comme il le fait très bien plus loin, de condamner les mesures liberticides et la dérive autoritaire du gouvernement avec ce comité de défense opaque et hors de tout contrôle, mais qu’il ne se mette pas dans le camp des alarmistes.

Il y en a assez de voir les français accepter ces mesures autoritaire car paralysés par ces chiffres de décès donnés quotidiennement (les gorgones) qui engendrent la peur de la mort , qui nous aveuglent et nous empêchent  de chercher les vraies causes comme M Plenel le dit si bien un peu plus loin.

Car quel est le résultat de cette ambiance anxiogène ?

Ici à Argelès-sur-mer, petite ville de 11 000 habitants, bien aérée comme vous pouvez le penser, je vois beaucoup trop de gens, jeunes (donc pas si irresponsables qu'on nous le serine) et vieux, porter un masque en plein air alors qu’il n’y a personne à plus de 10 m ou plus et même porter un masque à vélo ou dans leur voiture.

Mais qu’est devenu le bon sens ? On voit bien que les gens sont perdus avec toutes ces mesures sans queue ni tête (incompétence réelle ou simulée?).

Mais aussi quand on exige le port du masque obligatoire de façon autoritaire, avec menace d’amende et la police et la gendarmerie dans les rues le bon sens disparaît, d’autant plus que les chiffres alarmants sont répétés chaque jour pour bien entretenir la peur.

Alors faut-il que M Plenel se mette de la partie pour faire peur ?

Personnellement je doute des chiffres officiels et je m’explique en détail plus loin.

Mais déjà rappelons nous :

Le bateau Charles de Gaulle : 1760 marins, 1046 cas, aucun décès.

Le Diamond Princess avec 3 711 passagers (dont des personnes âgées) + le personnel d'équipage, 634 personnes contaminées.

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-500-passagers-debarques-du-diamond-princess_3832747.html

situation qui n’aurait pas bien été gérée

https://www.lefigaro.fr/flash-actu/diamond-princess-le-nombre-de-cas-de-coronavirus-a-bord-monte-a-plus-de-540-20200218

Après plusieurs recherches je n’ai trouvé mention que de 4 décès.

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-mort-d-un-troisieme-passager-du-diamond-princess-6749401

https://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/coronavirus-mort-d-une-4e-personne-du-diamond-princess-l-epidemie-progresse-en-asie_2119241.html

Déjà, là, il y a de quoi se poser des questions sur la dangerosité de la covid-19 et aussi du nombre de décès qu’on nous annonce en France ?

Y-a-t-il, à Médiapart, un minimum d’esprit critique et des recherches sérieuses (INSEE, Inserm) au sujet des chiffres ?

En effet comment comprendre qu’une courbe exponentielle des « cas de contaminations », qui a commencé en juillet, n’est pas suivie d’une courbe exponentielle des hospitalisations et des décès ?

La courbe des décès a même été en chute jusqu’à fin août : 12 décès en moyenne quotidienne pendant ce mois, 13 en juillet, 29 en juin.

On était à 695 décès/jour en avril alors même qu’il y avait déjà un ralentissement à compter du 15 avril. Il y a eu dans la seule 1ère quinzaine 5 journées à plus de 1000 décès (de 1053 à 1438 décès).

Tous ces chiffres viennent de https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

En fait depuis le 15 avril l’épidémie du printemps était en train de s’éteindre, comme cela s’est passé pour la grippe dans le passé, des cas résiduels de grippe se poursuivant pendant l’été.
https://www.lepoint.fr/sante/coronavirus-l-epidemie-ralentit-presque-partout-dans-le-monde-25-08-2020-2388964_40.php https://www.lesechos.fr/monde/europe/le-covid-19-ne-tue-presque-plus-en-europe-1229406 https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/les-producteurs-francais-de-masques-commencent-a-avoir-du-mal-a-ecouler-leurs-stocks-1926150.html

Message lu début de quinzaine de juin sur le site du gouvernement. Je cite car je l’ai copié :

« La diminution de la circulation du virus en France nous amène à faire évoluer notre surveillance et à modifier les indicateurs clés présentés dans le tableau de bord quotidien.
Les données seront dorénavant actualisées du lundi au vendredi (hors week-end et jours fériés).
L’augmentation du nombre de cas confirmés plus importante le lundi reflète donc les nouveaux cas sur les 3 derniers jours. » 

Et effectivement les chiffres des week-end n’ont plus été donnés du 27 juin au 15 août.

Pourtant pendant ce temps là à la télé c’était chaque jour les « cas confirmés » qui augmentent, les « clusters » (rappelez-vous le bruit fait autour de La Mayenne et pourtant : 44 décès cumulés de mars à début au 1er juillet, 49 cumulés au 15 octobre.

Donc, en fait, il se passe, comme l’ont dit plusieurs médecins et scientifiques, que le coronavirus est devenu saisonnier et est revenu à l’automne, saison où les maladies respiratoires repartent à la hausse.

Mais avant de passer à l'analyse de la 2ème vague un petit aparté sur le comptage des décès

Comment est-il possible de donner au jour le jour les chiffres du coronavirus ?

Une partie de la réponse se trouve dans les chiffres des décès par pathologie donnés par le CépiDC ‘Centre d'épidémiologie sur les causes médicales de Décès’ de l’Inserm.

Voici le lien https://cepidc.inserm.fr/causes-medicales-de-deces/interroger-les-donnees-de-mortalite

Faire défiler et cliquer sur « cliquer ici », valider le choix par défaut « données détaillées » puis sur « lancer la demande » en sélectionnant année par année.

Les données s’arrêtent en 2016 mais on découvre avec étonnement que les chiffres des décès de la ligne « grippe » vont de 124 en 2010 à 1890 pour le plus fort en 2015 alors qu’il est dit partout que la grippe fait entre 8000 et 10000 morts par an. Où sont-ils ?

Si on regarde le nombre de décès des affections respiratoires (les 4 lignes qui suivent la grippe) on constate que la moyenne est de 31803 de 2010 à 2016 avec une pointe à 40187 en 2015.

Par contre il faudrait savoir par quels moyens le lien est fait entre la grippe et les autres pathologies respiratoires pour donner le chiffre de surmortalité, sans écarter peut-être d'autres pathologies.

Concernant le comptage des décès voici également un article de presse comparant l'Allemagne et la France

https://www.liberation.fr/checknews/2020/04/09/comment-les-allemands-comptent-ils-les-deces-lies-au-covid-19_1784630

Venons-en maintenant à  la deuxième vague

Septembre début de la « deuxième vague » : moyenne de 39 décès jour (+27 par rapport à août).

En octobre moyenne 125.

Donc les décès à l'hôpital sont en train d’augmenter.

Oui mais c'est la même chose chaque année des mois de décembre à janvier (données INSEE des 10 dernière années) https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001641603

et chaque années les hôpitaux sont saturés du fait de la diminution de leurs moyens depuis des années car cette augmentation des hospitalisations est due aux maladies respiratoires (dont la grippe) qui se déclarent pendant la période automne/hiver.

Les chiffres officiels "covid-19"  de novembre sont encore en hausse par rapport à octobre : 86852 « cas confirmés » le 7/11, et sur les 8 premiers jours une moyenne de 349 décès/jour à l’hôpital et 107 dans les EHPAD. Mais sont-ce de vrais chiffres "covid-19" car si cela était ce serait inquiétant.

Mais nous n’avons rien pour comparer avec les chiffres de la grippe des années précédentes puisque les chiffres quotidiens n’ont jamais été diffusés dans les années antérieures.

Déjà, pour la première vague, la véracité des chiffres est suspecte car le bilan officiel annoncé de la grippe « normale » est de 72 morts contre 8000 à 10000 en moyenne, paraît-il, les années précédentes et même plus (14000 à 18000) selon les bilans annuels de la grippe fournis par Santé Publique France.

Alors y-a-t-il eu et y-a-t-il encore amalgame covid-19/grippe (et peut-être d’autres maladies) pour gonfler les chiffres et ainsi maintenir la peur par leur diffusion quotidienne.
Des médecins le disent. En voici :

https://www.youtube.com/watch?v=cjOFY1QNW7g

https://www.youtube.com/watch?v=UB_sI-_fkeA

Nous ne pouvons pas rester dans le doute et sous la pression de cette diffusion quotidienne anxiogène du nombre de décès, ce qui n’avait été fait jusqu’à présent et qui, sans doute, aurait pu donner la même ambiance anxiogène certaines années.

Mais comme ceci n’a jamais été fait nous n’avons aucune donnée pour comparer, notamment parce qu’en plus il n’est pas fourni les données de décès des autres maladies.

Sans aucun repère il est facile pour nos dirigeants de faire peur avec le nombre quotidien de décès « covid-19 » en hôpital qui va forcément augmenter les 3 prochains mois.

Pour les décès en EHPAD le flou est aussi de mise puisque ici également aucune comparaison possible avec les années antérieures.

Donc pour la deuxième vague nous ne sommes pas mieux armés pour comprendre la réalité de la situation.

Si nous avions des données des années antérieures clairement et honnêtement exposées, intégrant les données détaillées des décès des autres pathologies, nous aurions des points de comparaison permettant de nous convaincre du danger propre à la covid-19 (voir mon aparté ci-dessus sur les données du CépiDC).

Mais rien de tout cela. De nouveau juste la peur avec des chiffres bruts pour essayer de faire accepter les mesures liberticides et incohérentes.

Nous avons besoin de journalistes indépendants pour faire la lumière sur ceci.

Voici ce que l'on peut dire après analyse des décès dans les 10 années précédentes à cette période de l’année d’octobre à janvier.

En effet sur ces 10 dernières années le nombre de morts toutes causes confondues a augmenté systématiquement en octobre par rapport à septembre (entre 3000 et 5500 de 2010 à 2019 : chiffres INSEE, moyenne 4164 par an).

https://www.insee.fr/fr/statistiques/serie/001641603

Or quelle que soit la période les décès à l'hôpital représentent 50% des décès (toujours données INSEE).

En fait à l’automne il y a toujours une augmentation des admissions à l'hôpital et en réanimations (voir la presse et la télé des années précédentes), probablement due aux affections respiratoires qui augmentent à cette époque de l’année (dont la grippe entre autres). Ceci entraîne chaque année une surchauffe systématique dans les hôpitaux du fait de la diminution régulière de leurs moyens humains et en matériel dénoncée depuis de nombreuses années.

Et il ne faudra donc pas s’étonner de la poursuite de la surchauffe dans les hôpitaux (au moins jusqu’à fin janvier si on se réfère aux statistiques de décès de l’INSEE qui donnent les indications suivantes :

En novembre le nombre de décès reste à peu près au même niveau d'octobre, avec certaines années des baisses. La moyenne sur les 10 années est légèrement négative (-563).

En décembre : reprise de la hausse, moyenne annuelle +5060 par rapport à novembre

En janvier : nouvelle hausse par rapport à décembre , moyenne +4267.

Les décès en hôpital représentant 50 % du total cela donne au total une augmentation moyenne des décès en hôpital sur les 4 mois de (4164 - 563 + 5060 + 4267)/2 = 6464 soit en moyenne + 1616 par mois.

Ensuite à partir de février mélange de baisses et de hausses jusqu’au mois de septembre qui se concluent sur les 10 années par une diminution moyenne mensuelle de 1554 décès jusqu’à fin septembre, la baisse la plus importante étant celle de janvier/février : -5021 en moyenne sur les 10 ans.

Ainsi, au vu de ce qui vient d’être exposé, si les chiffres "covid-19"  la «deuxième vague » pourrait n’être rien d’autre que la vague habituelle de fin d’année que nos dirigeants attendaient sûrement.

Mais on voit aussi qu’en l’absence de comparaison avec les années précédentes, des chiffres bruts de coffrage, livrés quotidiennement pendant 4 mois, peuvent être utilisés pour faire peur avec une deuxième vague « covid-19 » « pire » que la première en amalgamant le maximum de décès dans la case « covid-19 » et en cumulant les chiffres des 4 mois

La 1ère vague a fait 24112 morts du 19/03 au 30/04 soit 43 jours.

Pour la 2ème vague nous en sommes sur les mois de septembre et octobre (soit 61 jours) à 5009 décès.

Savez-vous que la France le 6/11 a dépassé la Suède, tant décriée, en nombre de morts par million d'habitants (France 588, Suède 584) ?
Pour l'Allemagne 134 morts par million d'habitants.

La France 4ème du monde derrière les USA, le Brésil et l'Inde pour le nombre de "cas confirmés".

Tous les chiffres sur https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

Encore une raison de se poser des questions sur la mortalité « covid-19 » en France.

Mes moyens d'investigation étant réduits j’espère avoir montré la nécessité d’une enquête honnête et approfondie pour répondre à ces questions car la covid-19 sert de justificatif aux privations de liberté (dont on sait pas où cela va s’arrêter) et à la casse de l’économie (enfin pas pour tout le monde).

Destinées confinées.... !... Imposture.... ?

Destinées,...  confinées,..
On y était tous destinés,
Pour gérer l’épidémie,.
Faire bénéfices à Big Pharma,
Avec du gouvernement,
Les Sibeth,.. Schiappa,
Salomon, Véran,
Ces autres porte-clefs,
Castaner,.. Darmanin,..
Bachelot,.. Bayrou
Jouent les garde-fous,..
La France,.. fatal destin...
Les caisses enflent sous les euros,..
Faire exploser,... la machine à zéro,

Destinées,...  confinées,..
On y était tous destinés,
Pas de masque,
La chloroquine,
Interdite médecine,..
Déloyale,...
Pensez,..
La boite, à moins de deux balles,
Lors que le traitement antiviral
Traitement sur 5 jours
Avec le Remdesivir à 390 € le flacon,..
Soit par patient 2340 € au total..
Celui-dont-on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom
Ami(es),..
À choisi,.. qui .. ?
Ses actionnaires,.. ses amis,..
Ou dévaliser,
Dérober,.. la sécurité sociale... ?

Destinées,...  confinées,..
Nos inféodés experts,
Ces touche-à-tout
Touchent beaucoup,...
Sont les fieffés larrons
Notre clown chef de guerre,
Celui-dont-on-ne-doit-plus-prononcer-son-nom,
Se plie,..  contre la Chloroquine..
Aux pouvoirs des industries assassines,        
Le Remdesivir,..
Ami(es) !
Il s’avère,.
Que le Remdesivir,..
Est dangereux pour la santé,..
Qui plus est,...  d’une reconnue inefficacité,..
Le Remdesivir
Extrêmement dangereux,..
Pourtant,.. si bizarrement,..
Si,.. étonnamment,..
Autorisé par notre gouvernement...

Destinées,...  confinées,..
Mais ami(es),..
Là-haut à Paris,..
Où siègent déficientes élites,..
Très loin de Marseille,.
Et ses surprenantes réussites,..
Ami(es),...
La HAS veille !
Prête à évaluer d’autres thérapeutiques,
Pas la Chloroquine.. !
Sous le silence de nos politiques,
Animateurs,.. amuseurs de télés,..
Les Cymes,.. Cohen,... BFMTv
Du gouvernement les auxiliaires,..
Pour quelques thunes,..
Ces gens à tout faire,..
Ne penser autre, qu’à leur derrière,
Ces véritables experts,..
Renieraient pères et mères,...
À se moquer,... railler,..
L'IHU, en maladies infectieuses de Marseille,
Professeurs,.. pharmaciens,
Épidémiologistes, médecins
Ingénieurs,.. infirmiers,...  technicien,
Qui n’ont d’autre ambition
Que celle de vous éviter la réanimation...
Vous soigner...

Destinées,...  confinées,..
Ami(es),
Tandis que nombre de pays,..
Loin des complots et cabales,
75 % de la population mondiale,
Aux premiers symptômes,
Ne jouent pas aux fantômes,
À grands renforts d’ordonnances,
Deux euros la boite gagent la guerre
Se riant de la distanciation sanitaire,
Au grand dam de la finance..
Ami(es),..
Le taux de mortalité
Dans les pays consommateurs
De l’hydroxychloroquine,
Est de 77 % inférieur,..
Ami(es),
Inférieur,
Aux pays qui ne la prescrivent pas... !

Ami(es),..
Qui ne la prescrivent pas... !

Mais vous n’êtes toujours pas obligés de me croire,.. à me suivre,.. ou pas,
Ou pas !
Ou demandez à Benalla !

Christian      le 2 novembre 20

« Porteur, porteur… » On se croirait dans un hall de gare ! Combien sont « porteurs » d’une rhino ou d’une angine ? Avant de bloquer un pays on peut quand même se poser la question : combien en meurent ? Un bon nombre, dont ce gamin dont nous parle jo16. Malheureusement il en meurt tous les jours et de bien d’autres choses.

L’urgence c’est de tout faire pour ne pas bloquer les hôpitaux pour qu’ils aient au moins les moyens de soigner, notamment ces gamins. Alors, les retraités et les faiblards, n’attendons pas un texte de loi, restons au chaud et loin des virus. Tant pis si ça coûte ! La solidarité passe avant les voyages ou la bise du petit dernier. Laissons les toubibs soigner ceux qui en ont le plus besoin. Après viendra l’heure de régler les comptes… si on est encore là.  

J'ai lu ce commentaire plus haut...mais c'est quoi ce p...de virus ? Je ne sais plus quoi penser ? Si ce n'est que, c'est vraiment terrible...

recre

Brave New World - Official Trailer (2020) Sci-Fi © FTZ

  • Nouveau
  • 02/11/2020 21:37
  • Par

Faudra suggérer à Magnaudeix d'embarquer Guillaume Meurice la prochaine fois qu'il interviewe des pro-Trump ! Biden "socialiste", mais qu'a-t-il fait pour mériter ce terme hautement déshonorant pour lui ?

Bon, ok, les MAGA, on comprend, ils sont comme la plupart des évangélistes, tellement fondus que, quoi que fasse Trump ou ne fasse pas, ils sont derrière lui. On est dans une forme de fanatisme, en gros la peur du Petit Blanc qui se voit "grand-remplacé" par les hordes de colorés, eux qui avaient pourtant si bien grand-remplacé les Amérindiens. Si l'on se lançait dans une psychologie de bazar (ce que je m'autorise), on pourrait dire que l'Américain Blanc paye toujours au fond de lui la culpabilité inconsciente du massacre d'un peuple, et qu'il doit craindre comme une vengeance divine que ça lui arrive à son tour, d'où cette réaction extrême.

Mais à ces interviews, il manque celle des électeurs de Trump non-MAGA. Car le socle strictement républicain, lui-même pas forcément pro-Trump, ne représente que 32-34% de l'électorat. Et les électeurs inscrits démocrates ne représentent que environ 38%. Le reste, ce sont les "indépendants", qui selon les années penchent pour les uns ou les autres, souvent pour des questions économiques et fiscales.

C'est là qu'il aurait été intéressant de savoir ce qui peut pousser 15 à 20% (selon les Etats) de gens non fanatiques à voter Trump, malgré son incroyable conduite durant 4 ans. En Europe Occidentale, je n'imagine pas qu'un Trump agissant comme un Trump (tweets inclus) pourrait espérer dépasser 30% lors d'une réélection !

Et qu'on ne me dise pas que Macron est pareil : Plénel a bien résumé les choses, le danger que Macron représente, le fait qu'il est plus un tremplin qu'un rempart face au RN, mais ce n'est pas un facho, contrairement à ce que de fines plumes claviotent ici ou là. On peut juste discuter de savoir s'il s'agit d'une différence de degré, ou de nature, mais Le Pen et Macron, tous deux de droite, ne sont quand même pas sur le même plan.

 

Biden "socialiste" : il me semble que, aux Etats Unis si vous n'êtes pas d'extrême droite vous êtes forcément socialiste.

Macron, tous deux de droite, ne sont quand même pas sur le même plan : mais à mon humble avis les deux sont extrêmement dangereux.

"mais ce n'est pas un facho,"   Tous les dictateurs fachos étaient apparemment normaux avant de parvenir à "épanouir" leur fascisme par extension illégitime de leurs pouvoirs initialement légitimes  !

Edwy Plenel : pourquoi utiliser égorgement au lieu de décapitation ? 

A votre avis?

???

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Pas de réponse à cette question, il aurait été intéressant d'avoir un éclairage effectivement. Examinons les raisons qui peuvent amener disons un journaliste lambda pour rester neutre à utiliser égorgement au lieu de décapitation : 

1. Ce journaliste est mal renseigné et ne sait pas que le professeur a été décapité.

2. Il a été renseigné mais il il pense que seule une guillotine peut couper la tête de quelqu'un. Du coup il doute de la source.

3. Il a été très bien renseigné, il sait que le professeur a été décapité mais au moment de s'exprimer le mot qui est terrible ne vient pas. Plausible pour le citoyen lambda mais pour un journaliste? 

4. Il a été très bien renseigné, il sait, mais préfère utiliser cet euphémisme pour disons atténuer l'affaire.

Bref... C'EST UNE CONSPIRATION ! surprised

Moralité : le complotisme n'est pas nécessairement là où le Reischtadt nous dit qu'il est. innocent

L'option 4 c c'est celle là

  • Nouveau
  • 02/11/2020 21:45
  • Par

J'aurais une suggestion (sûrement déjà faite par autrui) à Médiapart : découper la (longue) vidéo, et faire autant d'articles-vidéo que de sujets (éventuellement avec un article-chapeau offrant des liens vers chaque article-vidéo). Je suppose que l'intention est de vouloir "imposer" une lecture globale aux lecteurs, qu'ils ne négligent aucun sujet, mais c'est peut-être cette non-possibilité de cherry -picking qui est dommage. Se concentrer sur un sujet, le commenter, puis passer à la vidéo suivante, se concentrer dessus.

Là, on passe de l'un à l'autre sans transition comme disait le PPDA des Guignols, et au final on oublie un peu le contenu de chaque. J'ai trouvé l'interview sur la pandémie trop courte, pas assez étoffée malgré la qualité de la journaliste spécialiste (pas d'autre intervenant volontaire ?), par contre celle sur le terrorisme était intéressante, même si je ne partage pas toutes les analyses du journaliste de France 24 - je pense que malgré l'aspect individuel, "loup solitaire" et apparemment religieux des récents actes, il y a une dimension politique sous-jacente.

Et il est peut-être un peu rapide d'y voir une modification de la forme du terrorisme : nous sommes peut-être juste dans une forme transitoire, avant que des groupes ne se (re) constituent, ou au contraire dans les ultimes soubresauts d'un terrorisme qui n'arrive plus à progresser dans ses actions en Occident.

J'aurais aimé par contre que les 2 intervenants abordent la question de l'archi-médiatisation de ces actes. Les auteurs ont bien compris qu'il fallait à tout prix crier "allah akbar" pour devenir des héros, sinon ils - ou au moins leur "cause" - ne passent pas au journal de 20h. Un type qui va égorger des gens, mais oublierait de laisser des marques de sa "foi" (???) sur lui, chez lui, saura qu'il ne passera qu'en fin de journal - le journal local, en 15° page à côté des mots croisés. 

Bombardement humanitaire de l'Otan en Libye © Newsdz

Massacres de l'armée Française au Cameroun © Garvey1887

Breaking the Silence: Truth and Lies in the War on Terror | Real Stories © Real Stories

De Villepin: " Il serait temps que les pays occidentaux tirent des leçons de l'Afghanistan" © BFMTV

Amazon et Ebay vont se régaler et les actionnaires à travers eux aussi ^^

Plus de modes d'emplois à traduire, plus de garanties à fournir, des produits dont la durée de vie dépasse pas 2 à 3 mois. La poubelle mondiale est ravie tongue-out

Les artisans et petit commerçants un peux moins frown

PS: pour le Coronavirus il n'y a qu'une solution : confiner et faire des tests car sans tests ca ne sert à rien !

En France, le plus grands taux de mortalité au monde à cause de lobby ? Et de ceux qui se soumettent aux looby grâce aux rétrocommissions à venir...

Les politiciens francais se sont arrangé(e)s des lois pour que tout ca devienne normale... pour eux ! (pantouflage etc...)

Je suis pas journaliste, je ne fais que décrire ma perception de ce foutoir en état d'urgent permanent ^^

Souriez, la France et en état d'urgence depuis... 10 ans (?) En réalité ce sont les politiciens qui sont en état d'urgence... tongue-out

Ce qu'il faut surtout: c'est SE LAVER LES MAINS. Se laver les mains au gel hydroalcoolique dès que l'on sort du supermarché, dès que l'on sort d'un commerce, dès que l'on a touché quelque chose ailleurs que chez soi.

A force de répéter que si l'on porte un masque en permanence on est protégé, on finit par oublier de se laver les mains.

A la sortie du confinement en mai dernier, dans mon Monoprix il y avait un agent de sécurité qui vérifiait qu'on se lavait les mains en entrant. C'était vrai quasiment partout. Cela belle lurette que les agents de sécurité ne fliquent plus à l'entrée dans beaucoup de magasins. 

Ce virus se répand essentiellement de façon manuportée. Les incidences aéroportées sont bien plus rares. 

Merci pour ce rappel J.F :-)

  • Nouveau
  • 02/11/2020 22:16
  • Par

Autriche, Vienne, 22h 11,  tirs en direct, attentat sur et autour d'une synagogue,  un policier grièvement blessé, l'un des terroristes c'est fait sauter, l'autre serait en fuite ou caché, 

Il ne savent pas s'il y a des otages

Source en direct sur la chaîne allemande Welt

Retranscription en direct sur la chaîne allemande Welt, 22h 30

Y aurait plusieurs morts, en 6  lieux différents

Les autorités ne veulent pas que des vidéos ou photos ne soient publier pour ne pas aider les terroristes.

Un terroriste tué par la police

Y aurait plusieurs terroristes

Que le public s'éloigne des lieux

22h 45.  toujours en cours...15 blessés

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 02/11/2020 23:57
  • Par

Le confinement a du bon. Pouvoir écouter cette excellente émission.

Les pauvres américains qui n'ont le choix qu'entre Trump et Biden.

Comme nous, entre Macron et Le pen !

le témoignage de Wassim Nasr est fort. S'il donne à penser sur la façon dont nous accueillons les personnes en demande d'asile il ne dit rien sur ce qu'il faudrait faire, chacun son boulot. Les "primo-arrivants" comme il les appelle, quittant un pays de fanatiques, sous le choc de la différence de culture, peuvent passer à l'acte rapidement. A nous de le savoir pour penser un accueil adéquat parce que ; Ils ne sont pas tous comme ça et il donne un exemple.

Témoignage de la complexité qui demanderait d'agir avec nuance en tenant compte de la singularité de chacun ...
Plein d'espoir cet homme ! C'est sur que les laisser entrer par la bande est la pire de solutions car il n'ont pas le mode d'emploi de nos sociétés.

"Dans un commencement ... " que ce récit ne dise pas le vrai sur le vrai, ça demande bien du recul.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

     A priori, après avoir plusieurs fois visionné cette vidéo où Edwy Plenel nous parle, il me viendrait à penser que ce journaliste est décidément un très grand penseur, nous révélant une fois de plus de criantes vérités...

Et pourtant, n'est-ce pas encore "Frère Plenel" le prêcheur qui a encore parlé ?

Pour toujours vouloir nous démontrer que, selon lui, si la France de ces jours-ci se révèle être prise de "panique" face aux dernières attaques terroristes, comme face à sa crise sanitaire, écologique, sociale et démocratique, tous ceux qui voudraient s'interposer et prendre la parole face à cette crise aux multiples visages, seraient et feraient le lit de l'extrême-droite, islamophobe, sexiste, raciste voire allant vers un totalitarisme "policier" etc., et de finir en une propagande pro-Mediapart qui, selon donc son Directeur, et à l'entendre parler, seul contre tous les autres médias omniprésents et omnicients, détiendrait la "vérité"...

Edwy Plenel, prenant comme exemple "le piège des Gorgones", ces trois soeurs qui hypnotisent le regard et empêchent ainsi de pouvoir penser et réfléchir, ne garde-t-il pas lui-même toujours ses yeux "fixés", donc figés comme hyptonisés ou tétanisés par toujours et encore et encore sa sempiternelle obsesssion et propagande, entre autres, pro-musulmane ?

Ne nous suffit-il pas de lire Mediapart et la grande majorité de ses articles en Une, parlant presque exclusivement de l'Islam et des musulmans et du racisme, du sexisme et de l'homophobie, pour s'en rendre compte ?

Mediapart est-il donc un journal d'information et matière à réflexion, ou un journal et site d'opinion et de partis pris ?

https://blogs.mediapart.fr/mithra-nomadeblues/blog/031120/nous-devons-nous-dire-les-choses-vraiment-edwy-plenel-mon-analyse

 

 

Post-sciptum :

P.-S. : Mon billet pouvant apparaître anti-musulman, il ne l'est pas, dans la mesure où je respecte infiniment les musulmans que je connais et pour lesquels j'éprouve très souvent une sincère amitié.

Cependant, si je réprouve une certaine propagande d'Edwy Plenel "pour les musulmans", c'est que je ne souhaite pas voir la France devenir musulmane, c'est-à-dire, selon moi, privilégiant la religion à la laïcité - un État religieux à notre République laïque -, alors que je suis profondément laïque.

 

La position plaintive et persécutée d’Edwy Plenel, « puisqu’on est seuls et qu’ils sont si nombreux » comme chantait Cabrel, se sentir autant menacé avec le sentiment que le monde entier lui en veut est un peu inquiétante en effet...

Edwy Plenel a cependant raison en bien des choses qu'il dénonce. Toute la première partie de son discours est remarquable. Et lorsqu'il évoque les Gorgones de la mythologie grecque qui, si l'on croise leur regard, vous hypnotisent et vous figent, Edwy Plenel a évidemment raison de nous mettre en garde, dans notre société occidentale hypnotisée depuis des décennies par la télévision et "l'image" et où l'homme ne sait plus avoir une pensée "réfléchie" ou libre pensée - le regard libre...

Hier j'ai entendu un reportage très intéressant sur le confinement réussi en israel, malgré netanyahou. La mesure qui a assurée le succès du confinement est la fermeture totale des écoles qui sont un terrain de développement et d'expansion du virus. Mais en France l'école a été dégradée au niveau de garderies pour que macron puisse envoyer les parents au turf. Nous avons une nouvelle version du macronisme les marcheurs-souteneurs

Qui va nous débarrasser de cette plaie!!!!

J'espère que la vraie gauche se mettra bientôt en marche (sans marcheurs et leurs alliés) pour bouter macron et sa bande hors du pouvoir. Si jamais nous avions de nouveau un tête à tête macron lepen par la faute de la gauche, je me verrais dans l'obligation de voter marine le pen, tout sauf macron.

On a sa petite préférence, s'pas...

Le COVID 19 a une qualité il fait la démonstration de la médiocrité de la France avec son niveau de réflexion au plus bas. Ceux qui dirigent la France depuis des décennies, n'ont pas évolué, ils raisonnent toujours avec une pensée locale et une action globale alors qu'il faut penser global et agir local.  Quand on réalise que pour 10.000 personnes en réanimations à venir, soit 100 par département , ils confinent une économie et 67 millions d'habitants, nous atteignons le sommet de la médiocratie.

Le mot République en France que certains utilisent à tout bout de champ. La Ripoublique serait préférable !

La France depuis quelques décennies est une suite de mensonges sur lesquels beaucoup trop de citoyens sont d’accord et cela rend son redressement impossible ou très , très difficile.
« Plus une société se détourne de la vérité, plus elle déteste ceux qui la disent. » George Orwell

 

Il me semble que beaucoup de gens l'ont oublié, mais E.P. a destitué Macron au printemps dernier, nous débarrassant ainsi du fort déplaisant virus. Dès lors, de quoi parle-t-on, nom d'un petit pangolin ?

  • Nouveau
  • 03/11/2020 09:21
  • Par

L'épreuve pour la France c'est ce gouvernement et sa gestion et toutes ces années ou les infirmiéres sont déscendues dans la rue pour se faire matraquer par un systéme mortifére qui tue ... .La nouvelle religion c'est l'Argent !

Un jour il faudra évoquer la dégradation de nos systémes immunitaires dans un monde aseptisé ou l'on vaccine nos enfants dés l'age de quelques mois bien avant que son systéme immunitaire arrive  à maturité ...ou l'on préfére se bourrer de médocs pour le moindre mal plutot que de  le renforcer quotidiennement ...

  • Nouveau
  • 03/11/2020 10:31
  • Par

Le vocabulaire de Monsieur Plenel est très imprécis. Est ce volontaire ?
"égorgement" de S. Paty au lieu de décapitation
"Etat de police" au lieu d'Etat policier
"Hécatombe" du covid ???

Pas si imprécis que cela:  "Hécatombe" du covid ???

Hécatombe c'est en vrai le sacrifice de cent boeufs (hécaton- boos)... bon là d'accord c'est des veaux...

Tout d'abord et avant tout merci à Edwy Plenel pour ce bol d'air de média qui analyse réellement ce qui est entrain de se passer. Enfin un média qui n'est pas aux ordres ou dans l'aveuglement!

La vérité (la pravda en russe) à 10 balles par mois c'est pas cher ...

Enfin l'air de rien , les articles de fond ici tapent rarement a côté de la cible , et bien évidement qu'il serait idiot de prendre tout pour argent comptant , ( 10 balles/mois ? Tu paies cher....) c'est l'avantage d'être acteur d'un journal participatif . Et oui très souvent les journalistes doivent se sentir bien seuls , quand ils dénoncent les forfaitures de la classe dirigeante , il faut qu'ils modèrent leurs écrits , oui ils sont gravement épiés , surveillés , l'ennemi est a l'affût , la classe dirigeante vassale de l'oligarchie est prête a tt faire pour couler le journal ....

Bravo et très bien dit cher Edwy, le grand capital tourne à plein régime et sans beaucoup d'entraves.

Résistons tous azimuts !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
  • Nouveau
  • 03/11/2020 11:56
  • Par

Bonjour,

Une mauvaise video s'affiche sur la page d'acceuil du site pour moi (lien vers une video titrée "l'arnaque", aucun rapport avec mediapart).

  • Nouveau
  • 03/11/2020 11:56
  • Par

Réflexion anecdotique hors sujet mais réflexion quand même :

C'est bizarre comme Plénel a l'air malin sur sa photo quand on voit comment Mélenchon a toujours l'air con sur les siennes...  (je ne savais pas qu'on avait inventé des appareils photos à objectifs non objectifs, les progrès de l'intelligence (bêtise) artificielle sans doute. wink)

D'aucuns m'objecteront que ma remarque est subjective... et alors ? ! 

"Mélenchon a toujours l'air con"

Cela ne fait aucun doute... 

On voit que l'air du peuple n'a pas besoin de bêtise artificielle !  wink  

J’aime bien Mediapart et c’est pour ça que je me suis abonné mais je n’aime pas la façon dont MP traite la crise sanitaire sans jamais donner le point de vue des scientifiques qu’on appelle les “rassuristes “ dans le medias! C’est très dommage 

Pas du tout d'accord avec l'analyse de Wassim Nasr qui s'empresse d'évacuer toute ingérence extérieure dans les déstabilisations en cours. Il n'y a pas besoin d'appartenir formellement à un groupe pour être influencé par une campagne de déstabilisation.

Bon, vous allez me dire que c'est lui le journaliste, l'expert, certes.

Mais pourquoi Wassim Nasr ici ?

Mathieu Suc invite Wassim Nasr. Ils se font respectivement de la publicité pour leurs bouquins sur Tweeter. Ils se retweetent réciproquement, fréquemment. Mathieu Suc l'a cité souvent, lui, et Romain Caillet, dans ses articles en rapport avec le terrorisme et la Syrie. (pas la peine de me dépublier, ce sont des faits).

Ce serait pas mal de prévenir que les analyses de Wassim Nasr sont toujours très sévères vis à vis des ennemis du pouvoir turc.

  • Ce fut le cas avec les kurdes syriens du Rojava.

Un expert qui a bien pris soin de ne pas parler des exactions de l’armée turque et de leurs milices ces dernières années au point de faire l’impasse sur un rapport de l’onu au sujet de ces exactions mais en ne manquant jamais d’exploiter chaque événement impliquant les FDS pour les décrédibiliser.

Un expert qui partage et relaie (et réciproquement) les analyses de Romain Caillet, bien connu pour sa haine viscérale des YPG/J et qui a traité de terroristes les volontaires pour le Rojava. Mais probablement plus fin et intelligent que Caillet.

Qui est invité aujourd’hui pour nous expliquer … Quoi au juste ? Qu’il n’y a rien derrière ces attentats, rien de rien, et surtout pas une mise sous pression orchestrée depuis un pays étranger et relayée par des réseaux implantés ici.

 

En apparté, dans la catégorie experts invités à gauche à droite sur les plateaux qui retweete et se fait retweeter par les précédents, on trouve aussi un certain Jean Do Merchet (l'Opinion) aussi. Ils se poussent tous mutuellement du col pour servir des orientations similaires.

Merchet moins sympathique, très suffisant, est moins intelligent : il s'est grillé en retweetant plusieurs fois des propagandistes pro-turcs fanatiques, genre Moonbee et Feiza Ben Mohammed (qui le lui rendent bien, et qui confirment ainsi le bais de ses analyses).

Tiens, un attentat en Autriche, encore un "fanatique" seul ? Peut-être. Peut-être pas.

https://twitter.com/FBBlackler/status/1323527071382097920

L'attentat de Vienne tend à confirmer les différences que fait Wassim Nasr. Il a été revendiqué, et son auteur est un djihadiste avéré.

Tous les djihadistes sont fanatiques mais tous les fanatiques ne sont pas djihadistes.

Ils peuvent être instrumentalisés par des puissances, mais cela reste à chaque fois à établir, au lieu de le postuler.

Bref, il y a peut-être autre chose que "rien"  entre le loup solitaire et le commando-suicide. C'est ce que propose Wassim Nasr.

  • Nouveau
  • 03/11/2020 12:33
  • Par

Ce qui me sidère dans tout ce mic mac c'est le  mélange des genres . Bien évidemment que les errements liberticides de la classe dirigeante sont coupables , et espérons qu'un jour la justice fera la part des choses . Mais que certains nient la nécessité de se protéger de cette saleté , et que le confinement , le port du masque , l'hygiène des mains soient les seules solutions malheureusement , ça m'étonne . A mon sens et nous en avons la preuve sous les yeux , le déconfinement a été trop rapide , mais il a fallu que le bobo parte en vacances , avec pour seule réelle conséquence la dispersion du virus dans des régions où il était très peu présent . Je m'étonne que personne ne cite le cas de l'Australie qui est restée confinée 3 mois jusqu'à ce qu'il n'y ait plus aucun cas dépisté , et qui protège ses frontières depuis  . 

"le déconfinement a été trop rapide ," mais il est toujours d'actualité puisque les écoles restent ouvertes. Quand fin août on ressentait déjà les prémices de la seconde vague, le pouvoir n'avait qu'une obsession, remettre les gamins en tas pour permettre à leurs parents d'aller bosser, et même obsession à la fin des vacances d'automne alors que la seconde vague explose !

Oui, les gamins risquent rien : tant pis pour leurs profs, leurs nounous, leurs parents, leurs grands-parents... une bonne moitié de la population quoi !  

Je ne dis ni ne pense pas plus , ni moins . Les enfants sont de grands vecteurs du virus , même si et heureusement la plupart sont asymptomatiques . L'économie et les profits priment sur tout ( cf les vacances d'août ) 

Voici ce qui moi m'étonne...

- Du temps de la médecine d'avant Véran (BVM), "un cas" était une personne malade, c'est-à-dire un être humain souffrant plus ou moins gravement d'un ensemble de symptômes que la Faculté attribuait à telle ou telle maladie, infectieuse ou non. La procédure était alors la suivante : consultation volontaire chez le médecin traitant, lequel établissait un diagnostic, plus prescription d'analyses en labo à fins de confirmation, avis d'arrêt de travail à envoyer à la Sécu, et hospitalisation si cas jugé grave...  En mai, la définition a changé : tout individu testé PCR positif est fiché "cas", qu'il soit 'symptomatique' ou 'asymptômatique'. Et selon la nouvelle procédure de santé publique en vigueur, tout individu suspecté d'avoir été en contact avec ledit "cas" est activement recherché, traqué, placé en GAV-Covid à fins de test PCR, etc., puis rebouclage.

- Du temps de la médecine d'avant Véran, la victime d'un accident du travail dont la gravité nécessite une hospitalisation était classée dans la rubrique "hospitalisation pour accident du travail",  une procédure administrative que d'aucuns qualifieront de triviale voire passéiste. Aujourd'hui, l'individu suspect est soumis à test dès admission, et si infecté SARS-CoV-2 virulent ou simples débris inoffensifs, le "cas" est illico répertorié "cas Covid", plus notification de cas à Géodes et à Radio Paris à fins de large diffusion de l'info, interviews de Véran ou sbire sur les plateaux de télé #Covid #Live24/24 et tout le toutim du Brave New World à la sauce Macron.

Ce qui m'étonne n'est pas tant le glissement sémantique : venant de la part d'un régime antisocial infecté jusqu'à la moëlle osseuse par le virus transhumaniste1, plus rien ne m'étonne2. Non, ce qui me surprend, c'est qu'il se trouve des gens réceptifs à ce genre d'escroquerie politico-scientifique, et qui se font un devoir de servir la soupe aux escrocs.

Quant au mot "hygiène" accolé à l'expression "port du masque"...

https://www.facebook.com/540678368/videos/10157996130568369 (germes Chlamydiae à l'hôpital, scoop !)

(1) Voir mon billet "Librairies indépendantes vs transhumanisme"

(2) Tiken-Asa "Plus rien ne m'étonne"

Perso, je trouve que campagne gouvernementale d'affichage "J'AI TUÉ MA MÉMÉ" est... comment dire ?... SORDIDE !!!

C'est clair , mais comme d'hab  plutôt que de faire de vraies campagnes d'information , on fait dans le sensationnel ,mode bfm et consorts , on culpabilise des petits qui ne comprennent plus , j'ai ça dans mon entourage .... il nous reste à nous de rectifier le tir , ce que je fais avec plaisir d'ailleurs , j'en profite pour faire passer mon message libertaire a ma petite fille au grand dam de sa mère ... Le jour où la justice si elle se retrouve un jour , passera sur cet épisode sociétal , ça risque de chauffer aux oreilles de nos godillots ....

  • Nouveau
  • 03/11/2020 15:04
  • Par

Bonjour,

à propos des attentats dits terroristes, j'ai regardé un documentaire édifiant d'ARTE qui explique les liens plutôt sulfureux et politiques entre services secrets occidentaux et services secrets d'Etats au moyen Orient. Ces derniers étant fréquemment financés par les Etats occidentaux. Des Etats comme l'Arabie saoudite, le Pakistan financent à leur tour des organisations terroristes, en somme grâce à l'argent d'Etats occidentaux. Mediapart a -t-il documenté ce phénomène et pourrait-il proposer des enquêtes sur ce sujet au coeur de l'actualité brûlante pour disqualifier les propos mensongers et duples de notre gouvernement ?

Merci pour votre travail exemplaire en général,

Corinne

Et vous oubliez le troisième front, le front social, où là c'est la galèèèèèèèère totale !

Merci Mediapart, Merci Edwy Plenel pour ce moment,

je peux enfin libérer mon souffle aux dessus des miasmes nauséabonds et tourner à respirer pour quelques instants.

"Merci pour ce moment"  vous êtes sûr..?

 

AWhat do you want to do ?

New mailCopy

A l'air libre, une dérive de Mediapart vers la so-called télé-réalité. L'entropie de la presse!

Pow! pow ! Discours sobre, ton solennel, démarche pédagogique, teint hâlé, Edwy va -t-il présenter sa candidature pour 2022 ?

Dans tous les cas, je voterai Pour.

Avant que vous écoutiez cet entretien de haut niveau, exceptionnel et sérieux, j'espère que MEME SI VOUS ÊTES "ANTI-RAOULT" ce qui ne veut rien dire et qui peut-être serait le résultat d'un manque de connaissance scientifique ou tout simplement vous en avez assez du corona ou des controverses (ce qui est bien normal mais dommage à mon avis vu l'actualité) avant d'écouter donc (attention c'est 20 minutes) n'oubliez pas la démission du directeur général de l'ANSM (agence nationale française du médicament) la semaine dernière, n'oubliez pas l'affaire de la publication foireuse, truquée du Lancet pour déglinguer l'hydroxychloroquine (appelé le Lancetgate), n'oubliez pas que des milliards sont en jeu et que Big Pharma veille !

Vous allez entendre parler brièvement du labo pharma américain GILEAD, je confirme que le Dr  Karine Lacombe que l'on voit souvent sur les plateaux TV ou entend à la radio est en conflits d'intérêts et sous pression de GILEAD.

Pour ma part, j'ai travaillé 40 ans en Recherche dans la grande industrie pharmaceutique sur un grand site de recherche et production. J'ai connu la dérive des années 90-2000 où nous ne travaillions plus pour des thérapies, pour la science et la médecine mais uniquement pour le profit, le profit forcené, en copiant des produits pour améliorer, plus ou moins voire à peine ou pas du tout, un résultat thérapeutique. Des essais clinique étaient alors souvent biaisés, avec des résultats manipulés. Le but n'était plus du tout médical mais de montrer que ce produit était meilleur qu'un autre ou mieux assimilé ou dans une nouvelle présentation (comprimés, gélules, sachets, comprimés retard, etc...) Si le produit (copie) arrivait sur le marché des pharmacies, il était beaucoup plus cher, l'entreprise dépensait 3 fois plus en com et en pub qu'en recherche (le contraire d'avant) ... et le profit était là. Affreux !

https://www.youtube.com/watch?v=WifGwz484_s

Prenez soin de vous.                 Informez-vous.         Cette vidéo est totalement dans la vérité, le bon sens, le soin, la thérapie.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous

Voici le protocole sanitaire renforcé en vigueur à partir du 2 novembre : 

À l’exception du présentateur et de ses éventuels invités, toute l’équipe participant à la fabrication de l’émission reste masquée. Les micros, fauteuils ou tabourets, tables, claviers, etc., sont désinfectés avant et après chaque utilisation.

Le présentateur comme le ou les invités n’enlèvent leur masque qu’au moment du tournage et le remettent juste après le clap de fin de tournage. Évidemment, si un invité souhaite garder son masque ou souhaite que le présentateur garde son masque, ce sera fait.

Le présentateur et son ou ses invités sont éloignés de 2 mètres.

La salle est aérée avant, pendant et après chaque tournage.

L’émission dure 30 minutes en temps normal, nous ferons une pause au milieu. 

Pour le cas où elle devrait durer plus longtemps, nous allons découper les tournages en unités de moins de 15 minutes, avec pause nettoyage et aération entre chacune de ces unités.