Affaire Bettencourt : haro sur les lanceurs d'alerte !

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

D’un côté, une information judiciaire, menée entre décembre 2010 et octobre 2013 par trois juges d’instruction financiers de Bordeaux, décortiquant cliniquement les abus considérables dont a été victime la femme la plus riche de France, Liliane Bettencourt, de la part d’aigrefins et de prédateurs qui étaient censés l’entourer, la protéger ou la servir. De l’autre, une guérilla procédurale engagée par quelques-uns de ces personnages influents aux prises avec les juges, et confiée à des cabinets d’avocats redoutablement efficaces. Voici le tableau qu’offre aujourd’hui l’affaire Bettencourt.