«À l’air libre». Cécile Marchand: «Avoir 20 ans en 2020, sous Macron, c'est pas facile»

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

... Vous êtes dans le turfu MediaPart ... Merci, vraiment merci !

13 encourageant (sans s)

13 important ; 13 essentiel ; très bon anniversaire !

 

  • Nouveau
  • 02/12/2020 22:59
  • Par

Très bien cette toute jeune femme à la fin.

  • Nouveau
  • 02/12/2020 23:35
  • Par

Au revoir © Nicolas Subjobert

Les hommages au "vieux", qui nous a coûté une fortune (!), j'avoue que je m'en tape, grave ! laughing

Par contre, beaucoup plus intéressée par les quelques mots (révolutionnaires... n'ayons pas peur) que Edwy a amorcé en fin d'entretien ! Ca tombe bien, c'est justement sur le sujet du prochain billet sur lequel je planche actuellement... wink

Etonnée, que personne ne les ai relevé...

....les "mots révolutionnaires" prononcés par Edwy Plénel, ....

J'ai moi aussi relevé ces propos, sinon ses propositions...avons nous compris la même chose ?

J'attends votre billet....suspense...

Bon, nous sommes déjà deux ! Ca me rassure au moins sur les qualités cognitives qu'il me reste... Merci. wink

Avoir 20 ans : c'est sûr que c'était beaucoup mieux sous Chirac, Sarko ou Hollande...

C'était pas facile non plus en 75 lorsque Giscard nous a mis tous au chômage dans des campagnes sans transports...

...la jeunesse comme programme politique et comme stratégie révolutionnaire ! nous allons rester le cul dans les ronces ?  sans évoquer cette débilité qui nous colle les pattes aux sol la GUL générationnelle .....allez courage moi je continue avec le vieux Léon par exemple.

Ben, oui, c'est pas facile, en plus quand on est une femme et qu'on a au pouvoir des Darmanin et des Dupond-Moretti.

Et encore moins si on est musulman, noir, arabe, ROM ou migrant.

Et encore moins si on est une femme voilée, sous ce pouvoir raciste, sexiste et xénophobe.

Comment faire pour traverser la rue pour trouver un emploi quand primo , nous sommes confinés et secundo, les commerces sont fermés surtout les restaurants ?

 

Je dois avoir un point commun avec Macron: Lénaïg avec ses lunettes sur les cheveux je me sens à la petite école fasciné par la maîtresse, lol

Jolie émission.

Sinon je me souviens ce que je voulais dire en plus sérieux: la femme invisibilisée, dans la rue et surtout complètement dans les bars, c'est mon quartier musulman. Même à la mosquée pas loin il me semble que j'en y vois jamais (parfois ils prient en dehors sur la place).

  • Nouveau
  • 04/12/2020 16:58
  • Par

Je crois que cela fait un bail qu'avoir 20 ans n'est pas facile . Cela dit , Macron ne fait qu'aggraver les choses . Mais qu'ils se consolent , maintenant il fait des conférences sur BRUT , rien que pour eux. Bande de veinards , ils vont se faire formater le cerveau en quatrième vitesse.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous