Identité nationale: Fillon coupe le moteur pour mieux repartir

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Faut suivre. Il n'était pas 8h30, mercredi 3 février, quand l'auditeur d'Europe 1, un tant soit peu immergé dans le débat sur l'identité nationale, devine qu'Eric Besson, ci-devant ministre de l'immigration, de l'intégration, de l'identité nationale et du développement solidaire, vient de prendre une méchante baffe. En direct. Le premier ministre François Fillon est au micro et il est catégorique: «Nous allons donc maintenant tirer les conclusions du débat.» Fin de la partie pour ce funeste ovni dialectique de l'ère sarkozyenne?