Pourquoi les ministères ont maintenu le remboursement du Mediator

Par et

«Je ne m'explique pas pourquoi nous n'avons rien fait», confesse le conseiller au médicament de Jean-François Mattei en 2002. Les anciens membres des cabinets Guigou et Kouchner n'ont pas meilleure mémoire: dès 1999 pourtant, au vu de son manque d'efficacité, le Mediator n'aurait plus dû être remboursé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pourquoi les ministres successifs de la santé et de la sécurité sociale n'ont-ils pas baissé le taux de remboursement du Mediator alors qu'il était établi, dès 1999, que celui-ci manquait d'efficacité? Ils auraient même pu décider de ne plus le rembourser du tout: le cabinet de Martine Aubry l'a envisagé jusqu'en septembre 2000. Seule une telle mesure aurait à coup sûr conduit à une diminution drastique de sa consommation. Mais rien n'a été fait (voir notre article précédent sur le sujet).