La Cnil appelle le gouvernement à respecter l’anonymat des donateurs d’Anticor

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a rendu, lundi 1er février, un avis que Mediapart s’est procuré, estimant illégale une demande du gouvernement visant à obtenir la liste des principaux donateurs de l’association de lutte contre la corruption, Anticor.