Les amis socialistes de Gbagbo embarrassent Hollande

Par
C'est le grand amour : Jack Lang et Jean-Marie Le Guen font les boîtes de nuit d'Abidjan avec le président Laurent Gbagbo... Cette visite relance le débat au sein du PS sur les responsabilités de la présidence ivoirienne dans la guerre civile qui a abouti à la partition du pays. François Hollande explique à Mediapart qu'il est urgent de se tenir «à distance».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Jack Lang est venu me voir pour me dire: "Tu avais raison sur Laurent Gbagbo, je te fais mes excuses." J'ai savouré.» Dans son bureau de l'Assemblée nationale, le député Henri Emmanuelli raconte volontiers combien son camarade socialiste a été bien reçu à Abidjan. Objet d'un vif contentieux interne en 2004, débouchant sur la «prise de distance» du parti socialiste, la relation PS-Gbagbo évoluerait-elle vers un rapprochement, par la grâce des discothèques de la rue Princesse ?