Le sénateur socialiste Jean-Noël Guérini a été victime d'un malaise mardi 2 avril, après quelque neuf heures de garde à vue dans les locaux de la gendarmerie marseillaise dans le cadre d'une affaire de marchés publics truqués. Selon un communiqué du conseil général des Bouches-du-Rhône qu'il préside, l'élu de 62 ans a été hospitalisé à la Timone en fin d'après-midi « à la suite d’une très forte poussée de tension », mais a regagné son domicile dès ce mercredi.