En Paca, la droite abandonne le terrain au FN

Par

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, comme ailleurs, François Fillon remplit les salles de ses meetings. Mais sur le terrain, c’est morne plaine. Pas un tract, pas une affiche, pas un militant LR à l’horizon. Le Front national est en revanche extrêmement présent. Et connaît un succès grandissant.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Provence-Alpes-Côte d’Azur, de notre envoyée spéciale.– Il n’est pas encore dix heures ce jeudi 30 mars sur le marché du Cours Lafayette, à Toulon (Var). Les allées fourmillent de monde. Sous un ciel bleu de carte postale, chacun s’affaire autour des étals de fruits, d’épices et de vêtements. Panier de « commissions » à la main, certains s’arrêtent pour « discuter le coup » avec la poignée de militants qui tractent sur l’artère centrale. François Fillon est attendu le lendemain pour un grand meeting organisé au Zénith Oméga, en compagnie de tous les barons de la droite locale.