Mort de Wissam El-Yamni: histoire d'un fiasco judiciaire et d'une police intouchable

Par

Cinq ans après la mort de Wissam El-Yamni, décédé à 30 ans après son interpellation par des policiers à Clermont-Ferrand, l'enquête s'achemine vers un non-lieu.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 9 janvier 2012, Wissam El-Yamni, chauffeur routier clermontois de 30 ans, décédait après neuf jours de coma au CHU de Clermont-Ferrand. Il y avait été conduit inanimé par les policiers, après une interpellation houleuse dans la nuit du 1er janvier 2012.