Lyon-Part-Dieu, gare fantôme au premier jour de la grève SNCF

Par
La gare de Lyon-Part-Dieu, première gare européenne par le nombre de passagers en correspondance, était quasiment vide mardi, premier jour de la grève perlée de la SNCF qui a pénalisé nombre d'usagers réguliers mais aussi de touristes étrangers.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

LYON (Reuters) - La gare de Lyon-Part-Dieu, première gare européenne par le nombre de passagers en correspondance, était quasiment vide mardi, premier jour de la grève perlée de la SNCF qui a pénalisé nombre d'usagers réguliers mais aussi de touristes étrangers.