Surveillance de l’épidémie: attention au «solutionnisme technologique»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Comment protéger la population de la contamination par le coronavirus autrement qu’en enfermant chacun chez soi ? Comment protéger, aussi, ceux qui sont obligés de poursuivre leurs déplacements, malgré le confinement ? Pour un groupe de chercheurs d’Oxford dont l’étude a été publiée dans la revue Science le 31 mars, « la dissémination virale est trop rapide pour être contenue » par des enquêtes « manuelles » de suivi des personnes contacts. Mais confier cette mission à une application pourrait y remédier, disent les chercheurs, à condition qu’elle soit utilisée par un nombre suffisamment grand de personnes.