La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le 24 avril 1988, en Nouvelle-Calédonie, les élections territoriales et le premier tour de l'élection présidentielle coïncident. La politique menée depuis deux ans par le gouvernement Chirac heurte les indépendantistes: statut Fabius-Pisani vidé de son sens par les statuts Pons, consultation électorale boudée par le FLNKS et qui a donné, le 13 septembre 1987, 98,3% des voix pour le maintien dans la République.