Usul. Faut-il avoir peur des généraux putschistes?

Interprétée comme un appel à la sédition, la « tribune des généraux » est passée relativement inaperçue lors de sa publication, le 21 avril, et il aura fallu plusieurs jours avant que des dirigeants de gauche s’en emparent, le gouvernement semblant ne pas mesurer la gravité des faits.

Cet article est en accès libre.

Pour soutenir Mediapart je m’abonne

© Mediapart

Usul et Rémi Liechti

3 mai 2021 à 13h00

PDF

Quand Valeurs actuelles a relayé, le 21 avril, la tribune dite « des généraux », interprétée comme un appel à la sédition, l’hebdomadaire d’extrême droite s’attendait-il à susciter si peu de réactions ? Le texte est en effet passé relativement inaperçu au moment de sa publication, les « grands médias » n’ayant pas jugé utile dans un premier temps d’interroger le personnel politique pour mesurer la gravité des faits ou la fermeté avec laquelle il fallait y répondre.

Il aura donc fallu attendre plusieurs jours pour que quelques dirigeants de gauche s’emparent du sujet et en soulignent l'importance. Mais en ont-ils trop fait ou est-ce, au contraire, le gouvernement qui n’en a pas assez fait ?

> Suivez « Ouvrez les guillemets » sur Twitter, Facebook et YouTube.

Ouvrez les guillemets

Ouvrez les guillemets
par Usul et Ostpolitik
Ouvrez les guillemets
par Usul et Rémi Liechti
Ouvrez les guillemets
par Usul et Rémi Liechti

À la Une de Mediapart

Moyen-Orient
Iran : l’hymne à la révolte qui galvanise la jeunesse
À l’heure où les affrontements se font de plus en plus violents, comme à l’université Sharif de Téhéran et qu’une autre jeune fille a été battue à mort, la chanson « Pour », qui raconte simplement les désirs de liberté des manifestants, a recueilli plus de 40 millions de vues en deux jours.
par Jean-Pierre Perrin
Moyen-Orient — Entretien
« Les foules iraniennes exigent de séparer le gouvernement de la religion »
Pour le philosophe Anoush Ganjipour, les manifestations en Iran exigent que le pouvoir des mollahs abandonne sa mainmise sur l’espace public. Une telle revendication d’une sécularisation, moderne, procède des injustices commises par la République islamique.
par Antoine Perraud
Extrême droite — Entretien
« Le RN veut se distinguer du FN, mais il garde le même fond xénophobe »
Le parti lepéniste s’en tient à un colloque à l’Assemblée nationale pour fêter ses 50 ans. Un anniversaire qui sied mal à la dédiabolisation affichée, quand bien même, rappelle l’historienne Valérie Igounet, ses fondamentaux restent inchangés : « immigration, insécurité, priorité nationale ».
par Christophe Gueugneau
Livres — Enquête
Dans les bibliothèques de Marseille, le patrimoine est « en grand danger »
Marsactu a consulté le rapport provisoire de l’Inspection générale de la culture, du sport et de la recherche sur les bibliothèques de la cité phocéenne. Celui-ci revient sur la faiblesse de l’offre, le mal-être des agents et souligne la situation de « grand danger » de certains fonds patrimoniaux.
par Benoît Gilles (Marsactu)

Soutenez un journal 100% indépendant Et informez-vous en toute confiance grâce à une rédaction libre de toutes pressions Mediapart est un quotidien d’information indépendant lancé en 2008, lu par plus de 200 000 abonnés. Il s’est imposé par ses scoops, investigations, reportages et analyses de l’actualité qui ont un impact, aident à penser et à agir.
Pour garantir la liberté de notre rédaction, sans compromis ni renoncement, nous avons fait le choix d’une indépendance radicale. Mediapart ne reçoit aucune aide ni de puissance publique, ni de mécène privé, et ne vit que du soutien de ses lecteurs.
Pour nous soutenir, abonnez-vous à partir de 1€.

Je m’abonne