Tapie: les interventions cachées de l'arbitre Pierre Estoup

Par et

Au cœur du scandale Tapie, l'arbitre Pierre Estoup n'a pas seulement caché avant l'arbitrage qu'il avait participé à d'autres jugements privés, aux côtés de l'avocat de Bernard Tapie. Selon nos informations, il a aussi omis de révéler qu'il avait conduit des missions d'expertise rémunérées pour des dossiers concernant Bernard Tapie lui-même.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L'arbitre Pierre Estoup, mis en examen le 29 mai pour « escroquerie en bande organisée » dans l’affaire Tapie-Lagarde, n’aurait jamais dû prendre part à cet arbitrage litigieux qui a abouti à verser 403 millions d’euros à l’homme d’affaires. Selon des informations obtenues par Mediapart, l’ancien magistrat devenu arbitre privé avait, avant le début de l'arbitrage, déjà travaillé au moins deux fois sur des dossiers qui concernaient personnellement Bernard Tapie.