Troisième mise en examen pour Jean-Noël Guérini

Convoqué ce lundi au palais de justice, Jean-Noël Guérini, le président (PS) du conseil général des Bouches-du-Rhône, a fait faux bond au juge d'instruction Charles Duchaine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Et de trois. Convoqué ce lundi au palais de justice de Marseille, Jean-Noël Guérini, le président (PS) du conseil général des Bouches-du-Rhône, a, selon La Provence, été mis en examen. Il est soupçonné de  «trafic d'influence », « atteinte à la liberté d'accès ou à l'égalité des candidats dans les marchés publics » et « participation à une association de malfaiteurs en vue de la commission des délits de trafic d'influence, de corruption et de détournements de fonds publics ».