Matthias Fekl, député PS : « La probation pour tous les délits, c'est cohérent ! »

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Tout repose sur un sophisme:

Si "la prison n'empêche pas la récidive d'augmenter" alors la contrainte pénale le permettra.

Pourtant, à considérer leurs conditions objectives de vie, les délinquants, en moyenne, agissent en fonction du bénéfice/risque et à diminuer le risque, que croyez-vous qu'il adviendra, surtout en pleine crise? 

Les gens de pouvoir sont à l'abri du risque, pas nous.

Parfaitement exprimé. A 100 % de ton avis.

Un emplatre sur un jambe de bois comme d'habitude qd l oligarchie des incapables se vante de reformes..en se reclamant de l exemple des pays voisins modernes contrairement à ce pays moisi corrompu jusqu'à la moelle vitrifié depuis 30-40 ans ou la violence et la perversion relationnelle triomphent.

L'etat mafia sauce psychotique est entierement responsable de la decadence societale avec la complicite des pouvoirs publics et a fait de la France une terre criminogene.

Tss... Vous avez encore oublié vos gouttes aujourdhui

en revanche, vs etes bien un rare rescapé du naufrage du pedalo des socialauds !

C'est l'avis de Merah et de tous les autres...C'est cohérent.

Nous, a 72 Km/h sur le perif on peut nous desocialiser en nous privant de notre droit de déplacement...

Je crois que l'on marche sur la tête.

Il est certain que la prison n'est pas toujours la bonne solution, mais une facade de laxisme n'est certainement pas la réponse.

C'est une disposition qui aurait dû figurer dans la loi "DUFLOT", puisque son fondement est essentiellement à caractère immobilier.

  • Nouveau
  • 03/06/2014 17:40
  • Par

réformer la justice ? il n'y a pas de JUSTICE !
je pense qu'un gouvernement qui aurait voulu instaurer la JUSTICE  aurait  :

- commencé  par investir dans des prisons décentes  ( çà coûte cher? les prisonniers sont de la main d ' oeuvre )  qui respectent  le prisonnier - le prisonnier est un homme  et quel que soit son crime (il y a même des innocents en prison  ) sa dignité doit être respectée dans une république qui se respecte (je sais , ce n'est pas le cas)-

-réfléchi à une institution judiciaire   indépendante   des  pouvoirs , favorisé un large débat  populaire et soumis à référendum  la proposition issue de la réflexion populaire .

à partir d'une administration pénitentiaire et judiciaire  repensée , tout aurait été plus évident ... mais je pense que les voyous qui se partagent le pouvoir  ne pensent qu'à une chose  offrir le pénitentiaire et le judiciaire au privé . je suis sûr que les candidats sont déjà nombreux....

Par respect pour les victimes et les auteurs de crimes passibles quand même de cinq ans d'enfermement, on aurait pu construire à la fois des prisons dignes et une législation qui au lieu de pratiquer la remise de peine se transforme au milieu de la peine en contrainte pénale conditionnelle en milieu de travail ordinaire, ce qui permettrait l'indemnisation rapide des victimes.

De ce fait si le comportement en prison est correct on peut mettre aussi le prisonnier en régime de contrainte judiciare plus rapidement. Dès lors ceux qui jouent le jeu peuvent s'amender et s'en sortir tandis que les irréductibles récidivistes annulent leur contrainte pénale en plus de se voir condamner pour un nouveau délit. Nous avons ainsi un système où la prison serait une sanction nécessaire mais modérée mais où la réciprocité des efforts de la société et du condamné sont à jeu égal.

> et une législation qui au lieu de pratiquer la remise de peine se transforme au milieu de la peine en contrainte pénale conditionnelle en milieu de travail ordinaire, ce qui permettrait l'indemnisation rapide des victimes.

Il faut déja qu'il y ait du travail.

  • Nouveau
  • 03/06/2014 18:21
  • Par

Et la probabtion de l'inéligibilité des élus délinquants, c'est cohérent aussi ? Un élu inéligible resterait en place mais attention, il serait tenu de pointer tous les jours au bureau, sinon, il pourrait avoir un blâme... et attention, au troisième blâme il pourrait recevoir un avertissement...

Oui, d'accord avec toi!

D'ailleurs, j'ai un copain à qui c'est arrivé.

Il a eu trois blâmes et il a reçu un avertissement.

Mais il s'en foutait car il n'était pas "élu", ni "délinquant", donc ni "élu délinquant".

Coluche l'a dit sur les flics................

Post Scrotum: ça n'arrive pas qu'aux autres tristes.

Avant, il ya longtemps, le PS affirmait haut et fort que la délinquance, sa récidive, étaient intimement liées aux conditions sociales, au manque d'emplois, et là par le miracle d'une technique judiciaire, tout s'effacerait y compris les anciennes convictions du PS.

Il est marrant de voir les socialistes défendre la dissuasion nucléaire pour dissuader les ennemis de  nous attaquer et ne pas durcir le ratio bénéfice/risque du côté risque pour le délinquant pour le dissuader mais bien au contraire l'assouplir.

enfin quand je dis marrant...

pas pour les policiers ou les gendarmes qui auront à faire le suivi de ces délinquants, qu'arrivera-t-il lorsqu'ils seront sur le point de choper un récidicviste sous contrainte judiciaire risquant la case prison directe, à votre avis....sans parler des victimes ou des témoins.

Evaluer les avantages et inconvénients d'une mesure avant même que de la prendre, c'est trop dur pour eux?

La justice va mal partout...

hier grève des avocats du barreau de Fort de France. J'etais au Greffe du Tribunal , ils nous ont distribué un tract dont les points principaux sont repris ici...

http://www.martinique.franceantilles.fr/actualite/faitsdivers/la-lutte-pour-l-egalite-est-manifestement-permanente-257218.php

des problèmes locaux bien sûr mais aussi la dénonciation des conditions de détention à la prison de Ducos où des détenus dorment à même le sol, ce qui est proprement indigne

Tous ces propos sont totalement fous.

Ils devraient aller passer quelques semaines dans la rue pour comprendre , et même là ils ne comprendraient pas.

La Rue en lisant tout ce verbiage va en conclure que en deca de 5 ans ils n'iront pas au " carplad " C'est pire qu'une connerie...c'est une invitation.

Ca va ronfler dans les bars...Merci...merci disait Coluche aux mêmes il y a 30 ans...

 

 

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale