Parcoursup discrimine-t-il les lycéens de banlieue?

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Discriminés. » Le mot s’est imposé dans la bouche de nombreux lycéens mais aussi d’enseignants de banlieue, qui attendent, dix jours après la divulgation des premiers résultats de la plate-forme Parcoursup, mise en place pour gérer les inscriptions dans l’enseignement supérieur, rapporte Le Monde.